Le MPS s’apprête à organiser son congrès dans les jours à venir. C’est l’occasion de rameuter ses membres de tous les coins du pays. Chose invraisemblable, même les citrons pressés se démènent pour y faire bonne figure, mais en vérité si ce n’est pas du surplace, que leur a donné ce parti moribond et mafieux, à part les humiliations de tous les bords ?

Le MPS a ramassé sur les bords plusieurs personnes sans aucune référence, ni diplôme et expérience. Mais même en cela, ce parti n’a su être reconnaissant envers certains membres qui se sont dévoués à lui. Les citrons pressés sont nombreux, mais accourent dès que le MPS bat son tamtam.

Zackaria Haïkal, celui-ci était un humoriste de la place connu pour faire rire nos compatriotes. Idriss Déby l’avait élevé au rang de ministre fut-ce un temps puis il l’a limogé. Depuis son éviction il ne trouve plus son équilibre, ni dans le monde artistique, moins encore en tant que membre du MPS.

Citrons pressés encore Mrs Korom Acyl, Yakhoub Ourada, Mahamat Saleh Issa et bien d’autres qui doivent comprendre que ce règne de 30 ans ne leur amènera plus rien. Le MPS lègue ses militants aux oubliettes et s’agite à les récupérer quand il y a les élections puis bis repetita.

Les Tchadiens dans leur ensemble doivent comprendre que leur destin est en dehors du MPS, car il utilisation est éphémère et nullement au service du pays et de son peuple. 

Tchadanthropus-tribune

2174 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article