Prospère a disparu. Mais en vérité ce responsable trésorier du MPS serait arrêté et amené à la police judiciaire de N’Djamena, placé en garde à vue.

L’histoire aurait commencé par des dépôts de chèques à la BCC où le subterfuge fut constaté. Le constat est d’autant plus que grave qu’on découvre qu’environ

400 millions de FCFA (quatre-cent-millions de francs FCFA) ont été détournés du compte du MPS logé à la BCC.

L’auteur de cette opération n’est autre que l’agent comptable du MPS, un certain Prospère. Depuis la semaine dernière, il est interrogé par les services. (ANS, PJ)

Selon des informations émanant d’une source proche de l’ANS, Prospère qui serait passé à table a affirmé qu’il n’est pas seul dans cette opération de détournement. Les mêmes sources indiquent que Prospère possède un chéquier parallèle, de manière illégale, alors que dans le cas d’espèce c’est la responsable chargée de la gestion administrative et financière du parti qui est sensée conserver le chéquier.

Plus grave encore, ce Prospère, fidèle aux pratiques de mazouts qu’est habitué les membres de ce parti, s’est débrouillé à imiter la signature de cette responsable administrative. Dès lors, l’on se pose la question de savoir si cet agent comptable ne bénéficie pas d’une complicité au sein de la hiérarchie du parti à l’oriflamme vomi par la majorité des Tchadiens.

Comment comprendre que pendant tout ce temps, un agent comptable utilise le fonds de ce parti à sa guise sans qu’aucun des hauts responsables ne soit au courant, alors que même pour payer le salaire du personnel d’appui il faut l’accord préalable du Maréchal dictateur Président fondateur du MPS ?

D’après nos sources, au cours de l’interrogatoire, il a été découvert que le fameux agent comptable (Prosper) a eu à imiter les signatures des différents directeurs de cabinet d’Idriss Déby comme on peut le constater le ver est dans le fruit depuis longtemps. On voit clairement qu’au sein du MPS, ses membres ne sont là que pour du vol à grand débit. Aucun patriotisme conséquent n’habite ces vautours qui n’attendent que les postes de responsabilité pour voler les Tchadiens. Le MPS n’est constitué que de vautours et des charognards vivant de l’argent volé au peuple tchadien.

Le détournement est dans l’ADN de ce parti que la majorité de Tchadiens maudit du fond de leurs âmes. Comment des troublions pareils, des marchands politiques peuvent-ils incarner la bonne gouvernance ?

L’ANS et les services en question doivent creuser jusqu’au bout leurs investigations pour savoir qui sont ses complices. Une telle opération ne peut se faire sans la bénédiction des responsables au sein même du MPS.

Il a été aussi découvert au cours de cette enquête l’existence d’un autre compte parallèle du MPS logé à l’UBA.

Au lieu de s’en prendre aux menus fretins dans les départements ministériels et autres entreprises de l’État, et les accabler de détournement, Idriss Déby, le vieux maréchal dictateur, et président fondateur de ce machin MPS doivent commencer par balayer d’abord devant sa cour avant de toiser les autres tchadiens.

Tchadanthropus-tribune

4038 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article