Nadingar à la Manœuvre

Le président du comité d’organisation de cette grande messe du parti de Bamina fait feu de tout bois pour ravir à Zen Bada son poste de Secrétaire générale.

C’est ce matin que s’ouvre le congrès tant attendu du Mouvement patriotique du Salut. Avant les discours de circonstance qui seront sans nul doute policés, les coups bas et les croques en jambe de coulisses ont commencé bien avant. Sur ce terrain, le plus farouche activiste est le président du comité d’organisation qui croit dur comme fer que son heure est arrivée.

Profitant de sa position, il utilise les membres du comité d’organisation et les fonds récoltés à cette fin.

Pour ce faire, il s’est entouré de quelques hommes. Il y a d’abord, Abba Djidda Mamar, le SG de la ville de N’Djamena est chargé de faire le plein des gens, certains voudront venir huer Zen Bada devant Idriss Deby. Ensuite vient le duo Hassan Sylla Bakari (Calamity back) et Mamadou Djimtibaye pour soigner son image à travers les pages officielles et salir Zen Bada sur Tchadinfos.

Du côté financier et lobbying auprès de la famille présidentielle, c’est Hamid Djimino Djouma qui tient la barque. C’est d’autant plus que Emmanuel Nadingar peut compter sur Abdoulaye Sabre Fadoul le Dircab du PR qui coache Nadingar à partir du Palais rose.

Ceci sans compter avec les appétits des uns et des autres.

Ali Haroun court et frappe à toutes les portes pour prendre le poste de SG. Jean Bernard Padaré (feu de brousse) fait de même sous la surveillance méfiante et surtout opposée de Pahimi Kalzeubé. Kolotou Tchaïmi joue son jeu en faisant endormir Nadingar.

Tous les ingrédients sont réunis pour un congrès explosif qui sera arbitré certainement par Idriss Déby Itno qui a l’art de dribler tout le monde.

Zen bada l’apprendra à ses dépens. Qui lui a dit d’être véhément dans ses sorties, et de se mettre toute l’opposition à dos ? Là-dessus il pourra compter sur l’ingratitude reconnaissance de Déby, qui ne manquera pas de lui planter le couteau en plein cœur.

Tchadanthropus-tribune 

1583 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article