C’est par une lettre adressée au secrétaire général du MPS que Mariam Djamous a décidé de répondre aux invectives du secrétaire général du MPS Mahamat Zène Bada. C’est avec un pincement au cœur dit-elle qu’elle avait accusé réception des tords qu’on lui reproche. Dans sa missive que nous publions intégralement, elle énumère un bon nombre de sujets et égratigne au passage le comportement boiteux de certains responsables. Trafic d’influence dites-vous ? Qui se saurait se prévaloir clean de sujet sur les choses politiques de ce régime ? Enfin dit-elle encore que la suspendre de ses fonctions est contraire et en violation des statuts du MPS. Elle le dit encore sans ambages, qu’au final elle considère et demande à son secrétaire général de se référer aux procédures disciplinaires du parti qui sont violées, sinon elle se verra contrainte de solliciter la juridiction compétente pour lever cette mesure.

Tchadanthropus-tribune

  

432 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article