72 heures après la colère d’Idriss Déby envers les maires de la ville de N’Djamena, la 1ère victime de cette ire est toute trouvée. Idriss Déby serait en train d’appliquer ses promesses ?

Mariam Attahir épouse Djimet Ibet est dégagé de ses responsabilités au sein de la mairie de la ville de N’Djamena. Cette dame malgré sa cleptomanie universelle, malgré les différentes accusations qui l’ont souvent indexé, s’est trouvée protégée par la 1ère dame Hinda Déby et l’aval protecteur d’Idriss Déby lui-même. L’IGE, contrôle d’état, tous ont sévi jusqu’à déchanté pour la simple raison qu’Idriss Déby se trouve trompé par ses propres collaborateurs. Il est venu lui-même au constat après 72 heures de mise en garde. C’est ainsi que Mariam Attahir épouse Djimet Ibet est déchargé de ses responsabilités. L’histoire retiendra qu’elle est renvoyée à cause d’une incapacité professionnelle, mais non pour détournement de deniers publics… Mais qu’attend-on pour activer les résultats des différents contrôles à la mairie et les conclusions qui en résultent. Sa place est en prison et ses biens reversés au trésor public.

Tchadanthropus-tribune

2221 Vues

  • Mais if ne faut aussi épingler les maires car chaque fin de mois on vient d&posséder les mairies de leurs recettes à telle point qu’ils n’arrivent même à payer leurs employés. Par conséquent celui qui n’a en rien ne donne rien; soyons sérieux. On doit demander,donc, qui vient chaque fin de mois déposséder les mairies de leurs recettes.

    Commentaire par Hissein Rakhis Tchale le 28 juillet 2018 à 11 h 56 min
  • La 1ère ressource d’un pays ou d’une entreprise c’est son capital humain en quantité, mais surtout en qualité. Tant qu’on aura pas intégré cette donne dans le management, rien ne marchera. La preuve, le pétrole qui nous a tous tant fait rêver n’a pas produit les bénéfices escomptés car ceux qui ont géré le dossier ont manqué d’anticipation et de projection pour d’éventuelles périodes difficiles . Arrêtons de nommer à tour de bras des incompétents ou des inexpérimentés et surtout des prédateurs et tout rentrera dans l’ordre.

    Commentaire par Michel le 28 juillet 2018 à 12 h 02 min
  • Bien-sûr il faut l’homme qu’il faut à sa place qu’il faut et aussi il doit jurer avec le coran ou bible qu’il doit exercer bien ses fonctions sans voler.

    Commentaire par Souleymane le 28 juillet 2018 à 14 h 15 min
  • Les autres maires aussi, il faut qu’ils partent, car ils sont la c’est pour posséder des hagards dans les marchés de leurs commune, et d’autres avantage. Si le président veux avoir des information de la population, il faut une émission télévisé du micro-baladeur dans les différentes rues de N’Djamena et laisser le citoyen lemda s’exprimer librement.

    Commentaire par Ibrahim Mahamat Adoum le 28 juillet 2018 à 16 h 25 min