C’est par une correspondance envoyée à la rédaction qu’un cadre de la mairie recueillant l’anonymat affirme tout de go qu’à la date du 03 aout 2020, les comptes de la mairie de N’Djamena sont vides, et ne disposent que la modique somme de 300 000 FCFA.

Tous les comptes de la mairie sont au rouge, et comble de fait les banques de la place refuseraient d’accepter un quelconque découvert. Les agents de la mairie centrale n’auraient pas perçu leurs salaires du mois de juillet à la 1ère semaine d’aout 2020.

Cette situation contredit clairement le show médiatique du nouveau maire Abakar Boukar Gana Itno, qui affirmait lors d’une de ses sorties que la mairie a suffisamment d’argent pour faire face à toute adversité qui se dressait à elle. 

Pendant ce temps, la population subit de plein fouet l’incapacité notoire de la municipalité qui n’arrive pas encore à faire face aux divers problèmes d’inondations dus en grande partie à une pluviométrie généreuse ces derniers temps dans la ville. “ La vitrine de l’Afrique “ qu’avait voulue un certain Idriss Déby manque de tout, et ce n’est pas les simples sorties bancales du maire qui arrangeraient les choses.

Tchadanthropus-tribune

683 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article