Dans la perspective de l’élaboration d’un cadre de coopération pour la période 2024-2026 entre le système des Nations unies et le Tchad, plusieurs rencontres vont être organisées. Ce 21 février, une première rencontre a eu lieu avec les acteurs du secteur privé.

 

Alors que le système des Nations unies au Tchad entame le processus de formulation d’un nouveau cadre de coopération avec le gouvernement pour la période 2024-2026, la coordonnatrice résidente dudit système, Violette Kakyomya, estime qu’il est ‘’essentiel’’ d’assurer une consultation avec le secteur privé, pour identifier les domaines dans lesquels ce secteur pourrait être mobilisé.

 

Le président de la Chambre de commerce, d’industrie, de mine, d’agriculture et d’artisanat (CCIAMA), Ali Adji, saluant les efforts du gouvernement qui se traduisent par notamment l’exonération des équipements et solaires de taxes ; l’amélioration ‘’substantielle’’ des conditions énergétiques, déplore, toutefois, le manque de communication entre l’Etat, ses partenaires et le secteur privé.

 

’’Ce qui, naturellement, a pour conséquence de susciter et d’alimenter un climat de méfiance et de suspicion du privé à l’endroit des autres acteurs du développement’’, souligne-t-il, appelant à l’établissement d’un cadre d’échanges pour ‘’ensemble poser les bonnes questions’’ et booster les investissements, ”ouvrant la voie à un assainissement durable de l’environnement des affaires et à l’accroissement du capital productif national”.

 

Ouvrant cette rencontre, la secrétaire d’Etat à la Prospective et aux partenariats internationaux, Alingué Madeleine, reconnait que le secteur privé est le principal moteur de développement d’un pays.

 

Elle invite les acteurs de ce secteur à mettre en place des pratiques commerciales responsables et respecter le principe de l’économie solidaire ; respecter les droits des travailleurs ; investir dans les recherches technologiques pour résoudre les défis environnementaux et sociaux, etc.

Le Tchadanthropus-tribune avec Tchad info

1962 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire