Ce jeudi 04 juillet, le ministre de la Sécurité publique et de l’Immigration a accordé une audience à sa collègue du Transport et de la Sécurité routière en présence des directeurs généraux et techniciens des deux ministères. L’objectif principal de cette rencontre était de mettre en place un plan global visant à renforcer la sécurité routière en intensifiant les travaux sur les voies.

Cette initiative conjointe entre les deux ministères fait suite à l’accident de la route qui s’est produit dans la nuit du 29 juin, à 40 kilomètres de la ville de Mongo, chef-lieu de la province du Guéra, qui impliquait un bus appartenant à l’agence Abou Islam. Selon le bilan provisoire, on dénombre plus de sept morts et des dizaines de blessés et d’autres cas qui deviennent répétitifs. En réunissant les experts et les responsables des deux domaines, les ministres ont affirmé leur engagement ferme à collaborer étroitement pour élaborer des mesures efficaces et concrètes visant à améliorer la sécurité sur les routes. “L’activisme routier, l’insécurité routière nous appellent en tant que responsables à plus de vigilance et de prudence. Et donc, tout le monde est concerné sur cet aspect de sécurité routière, on le dit et on l’a toujours dit. Mais aujourd’hui, il faut justement qu’il y ait donc une meilleure coordination, une  étroite collaboration pour une mise en œuvre efficace des actions qu’on aura ensemble  pensées. », estime la ministre du Transport et de la Sécurité routière, Fatimé Goukouni Weddeye.

De son côté, le ministre de la Sécurité publique, Mahamat Charfadine Margui, rappelle que pour ce mal qui tend à devenir quotidien, les autorités ont une part de responsabilité mais la population aussi. « Certes, les accidents de la route devenus récurrents incombent les responsables de ce département, mais aussi la population doit être également impliquée parce qu’elle est particulièrement dans la gestion de cette situation, elle sera conviée également dans les jours ou dans les semaines aux activités qui seront lancées, de la vulgarisation des textes, également du changement de comportement au volant».

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos.

305 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire