N’Djamena – À la suite d’une instruction du président de la République, le ministre de l’Aménagement du territoire, Mahamat Assilek Halata, accompagné du maire de ville de N’Djamena et du gouverneur de la ville de N’Djamena, s’est rendu ce 30 décembre au site d’Adeneo, dans le 7ème arrondissement pour ordonner le déguerpissement des constructions anarchiques faites sans aucune autorisation des services des cadastres. Cet espace est régi sous le décret 700/PR/PMATUH/2015 signé par le feu maréchal Idriss Deby Itno pour que cet endroit soit classé comme une réserve de l’État. Depuis lors, des personnes sans aucune autorisation se sont permis hors loi de venir s’installer.
Mais depuis plusieurs mois, les habitants ont été avertis de leur statut non conforme et qu’ils doivent partir parce qu’un projet d’électrification de système solaire de 30 mégawatts doit voir le jour d’ici fin avril 2023. Plusieurs fois des démarches de conciliations ont été instaurées pour trouver une solution, hélas les habitants résistent illégalement.
Sur place ce matin, un déguerpissement des habitations anarchiquement installées est engagé pour permettre rapidement de mettre en place le projet énergétique qui verra le jour sur 40 hectares.

Plus de 63 habitations seront déguerpis, mais le ministre de l’aménagement du territoire leur a promis de les installer ailleurs en leur attribuant des terrains même si leur statut anarchique ne leur permet pas de demander quoi que se soit. Le ministre a instruit ses services pour les caser rapidement, entre temps ces personnes ont 72 heures pour quitter les lieux.

Tchadanthropus-tribune

2328 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire