La capitale tchadienne est-elle menacée par une inondation? A en croire les experts en la matière, la ville est à deux doigts d’une inondation certaine. Mesuré à 717 cm ce matin, le niveau d’eau actuel est inquiétant même s’il faut que le niveau de fleuve doive atteindre 750 cm pour tirer la sonnette d’alarme. Faut il atteindre le niveau maximum d’alerte pour prendre des précautions et informer les habitants d’à côté qu’il faut se préparer au pire?

 
Pour l’instant, c’est bouche cousue des autorités communales, premiers concernés par cette catastrophe si elle se produit. 

Lors de la réunion du comité technique du CASAGC ce matin à la DPSA, la DREM a indiqué que « N’Djamena Travaux Publiques (la station de Farcha) a mesuré le niveau du fleuve ce matin à 717 cm. Donc, c’est inquiétant.

 
Ca augmente chaque jour de 3 cm en moyenne. Il faut peut être espérer que dans les prochaines soixante douze heures, le ciel ne fâche pas pour s’essorer sur la tête des N’Djamenois. Dans ce cas, nous aurons le droit d’enterrer la sonnette d’alarme. 

En 1988 quand le fleuve a failli déborder ses rives, le niveau à cette période de mi-septembre était de 520 cm. On est largement au-dessus du niveau 1988. 


Alwihda actualités 
 

178 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article