Près de six mois après la création de la Société nationale des mines et de la géologie (Sonamig) du Tchad par le gouvernement de N’Djamena, le projet a été adopté début juin par l’Assemblée nationale. Cette compagnie publique aura pour objectif principal de promouvoir les ressources minérales du Tchad auprès des investisseurs. Par ailleurs, elle lancera des projets de recherche géologique, gérera la participation de l’Etat dans les mines et contrôlera le respect des normes sociales tout autant qu’environnementales par les opérateurs. Si la remontée des cours des minerais peut participer au démarrage d’un secteur minier tchadien encore jeune, la mauvaise santé de l’économie nationale n’encourage pas pour l’instant les investisseurs à prendre pied dans le pays.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

2385 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article