Selon des sources concordantes, ce lundi 21 octobre 2019 à N’djaména, un Douanier a tiré à balle réelle sur une femme et un homme au niveau poste de Sabangali. Les deux blessés ont été évacués dans un hôpital de la place pour des soins. Ledit douanier s’est vite refugié dans un bureau et ses collègues ont essayé de le soustraire, mais il a été pris à partie par la population riveraine qui l’ont bien tabassé. (Regarder, analyser)

5360 Vues

  • Depuis quelque temps, ce genre de réactions se multiplie à N’Djamena et cela n’augure rien de bon. Les exactions gratuites ou les injustices contre la population (parce qu’on est armé ou qu’on est proche du pouvoir) semblent atteindre la limite de l’acceptable. Les esprits sont chauffés à blanc. N’Djamena (et le Tchad entier?) est un baril de poudre et la moindre étincelle peut faire exploser le pays. Beaucoup de personnes ne veulent plus rester sans réagir face à ces “bavures” qui ont été et continuent d’être monnaie courante. Les autorités ( s’il en existe) doivent réagir pour ramener le calme. Mais je sais que c’est un vœux pieux.

    Commentaire par Aboudiguine le 21 octobre 2019 à 14 h 56 min
  • Quand on a à faire à des animaux qui ne comprennent rien des signes de temps, ça ne peut être que comme cela. Dans tous les cas ça arrivera ici par ce que c’est déjà arrivé ailleurs et ça n’arrive pas qu’aux autres. Que ceux qui croient que les tchadiens sont des moutons qu’on peut continuer à amener à l’abattoir sans broncher arrêtent d’y croire. Un peuple ne peut pas continuer à souffrir de la sorte. Courage à mon peuple

    Commentaire par Daniel le 22 octobre 2019 à 10 h 27 min
  • Ces douaniers croient avoir plus le pouvoir ou droit sur les autres tchadiens, si seulement les autres sont braves comme ceux de sabangali, ces douaniers changeront de comportement.

    Commentaire par Darpros le 22 octobre 2019 à 23 h 14 min