Le ministre de l’aménagement du territoire, de l’habitat et de l’urbanisme, Mahamat Assileck Halata a fait une descente sur les chantiers de construction des canaux des quartiers Atrone, Ambata et Gassi, ce 3 juillet 2023. C’est pour s’enquérir des réalités liées à l’arrêt des travaux.

Les travaux de construction concernent un canal de 2 mètres de profondeur et de largeur qui servira à drainer les eaux de pluie vers le fleuve Chari. Il commence au quartier Boutalbagar, par le Commissariat de sécurité publique N°15, en traversant les quartiers Atrone, Ambata et Gassi, jusqu’au fleuve Chari.

 

Selon le ministre Mahamat Assileck Halata, les travaux ont été stoppés depuis mai parce que les deux entreprises Wadi Koundi et Babalkher n’ont pas eu le décompte.  »Nous sommes venus sur le terrain avec mon staff pour faire le constat. Les travaux n’avancent pas et la pluie est déjà là. On met la pression sur les entreprises pour qu’elles puissent tenir leur engagement, mais quand les finances ne viennent pas, nous sommes heurtés à ce genre de retard », a-t-il déploré. Il poursuit que sur ce canal, il y a eu des morts et de blessés parce que les canaux n’étaient pas fermé et que cela crée encore des incidents.

 

On a l’espoir qu’avec le ministre de finances, le décompte de ces deux entreprises sera payé, parce que si ce n’est pas fait et que l’eau de pluie commence par stagner, cela entraînera de nombreux dégâts.

Le patron de l’Aménagement du territoire a également invité les deux chefs d’entreprises à continuer les travaux et avoir confiance en son ministère, à travers l’engagement du gouvernement, pour le financement et la finalisation pour un délai raisonnable.

 

Prenant la parole au nom des deux entreprises, Annadif Zadoh, a déclaré que les travaux sont exécutés à environ 800 mètres avant d’être arrêtés par manque des moyens financiers.  »Si tout rentre dans l’ordre, dans 3 semaines maximum, les travaux pourront prendre fin », a-t-il ajouté.

 

Le Tchadanthropus-tribune avec Ndjam post

1319 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire