Le gouvernement du Tchad à travers son porte-parole le ministre de la communication Abderahman Koulamallah condamne fermement l’interruption brutale de la vie du jeune Marius  Mbainarem, et appelle à la coopération de tous pour que la vérité soit établie et que justice soit rendu. C’est par un communiqué de presse rendu public ce 08 février 2024.

Le Gouvernement du Tchad se dit profondément bouleversé par la tragique perte de Maruis Mbainarem, un jeune plein d’énergie dont la vie a été ôté dans la nuit du 08 février 2024 dans le 3e arrondissement de la ville de Ndjamena.

Cet acte odieux selon le gouvernement est une atteinte à la vie d’un citoyen innocent et informe que les enquêtes judicaires ont été entamées  immédiatement par les autorités judicaires pour que toute la lumière soit faite. De ce fait, le ministre de la communication a  au nom du gouvernement appeler à la coopération de tous  pour que la vérité puisse être établie et que justice soit rendue. Car rassure t’il « Nous avons une confiance totale dans la procédure judiciaire pour faire  la lumière sur cet évènement de manière objective et équitable »

Le gouvernement, présente enfin   ses condoléances à la famille et proches du jeune Marius et réaffirme tout son soutien et sa solidarité  à sa famille en cette période difficile.

Le Tchadanthropus-tribune

528 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire