C’est avec une tristesse immense et une émotion particulière que Tchadanthropus-tribune a appris le décès de notre frère Bourma Daoud Ahamat.

 

Cité parmi les meilleurs, Bourma fait partie de cette génération qui est venue étudier en France, principalement à Amiens dans les années 1990 où il obtint sa licence puis son DEA en économie. Rentré au Tchad suite à une réconciliation nationale, Bourma exerce depuis lors comme assistant technique à la présidence. Le Tchad perd en lui un cadre valeureux.

Feu Bourma a succombé hier soir après un court malaise à l’hôpital de N’Djamena. Il laisse derrière lui une grande famille et plusieurs enfants.

 

La rédaction présente ses condoléances à la famille, aux parents, aux proches et amis, Ô Dieu ils sont nombreux.

 

Toute âme goûtera à la mort, tel est notre chemin à tous. “ À Dieu nous sommes, et lui seul que nous reviendrons “ Telles sont les lois divines.

 

Tchadanthropus-tribune

1839 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article