C’est avec un réel sentiment de tristesse et d’émotion que Tchadanthropus-tribune a appris le décès à N’Djamena, ce samedi 04 juillet 2020 après maladie, de l’ambassadeur Mouli Seid.

Le Tchad vient de perdre un vrai patriote, et un fils dévoué pour le progrès de son pays. Le Kanem perd en lui un baobab, un fils et un serviteur de tous les jours.

C’est dans ces moments de tristesse que for hélas l’homme se remémore les bienfaits de son prochain.

La rédaction présente ses condoléances à la famille biologique du défunt, à ses enfants, ses proches, amis et toute la communauté Kanembou.

Toute âme goutera sans doute la mort. Telle est notre destinée ultime. “ A Dieu seul nous sommes, et c’est vers lui que nous reviendrons “ Que le tout puissant seigneur comble de sa miséricorde le défunt et lui ouvre les portes du paradis céleste.

Tchadanthropus-tribune

1638 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article