Tchadanthropus-tribune a appris avec tristesse et émotion le décès après malaise de notre compatriote Noh ADAFANA le 20 juillet dernier à l’hôpital moderne de N’Djamena. Après le ressenti d’un malaise, le défunt s’est présenté de lui-même à l’hôpital pour consultation. On lui a remis une décharge à signer au cas ou un incident lui arriverait. L’hôpital s’est désengagé de toute responsabilité. Il signa la décharge sans problème afin qu’il soit opéré. Admis le 18 juillet, il décéda le 20 du même mois à 4 h 30 à cause d’une pathologie d’occlusion intestinale dans l’enceinte dudit hôpital. Natif d’Adoudéïa et âgé de 61 ans Noh ADAFANA a travaillé toute sa vie pour son pays le Tchad. Il laisse derrière lui 21 enfants, dont 5 en études à l’étranger (2 au Burkina et 3 au Sénégal).

La rédaction profite de cette occasion pour présenter ses condoléances à sa famille et ses proches. Puisse la terre de ses ancêtres lui soit légère. “ À Dieu nous sommes et à lui nous reviendrons “.

Tchadanthropus-tribune

1336 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article