Il est aujourd’hui un secret de polichinelle, grand cœur est devenu la porte principale pour l’accès à l’emploi au Tchad.

En effet au-delà des œuvres caritatives qu’il réalise en faveur des couches vulnérables avec les ressources financières de l’État, grand cœur procède toutes les nominations aux hautes fonctions de l’État. Un se passe un jour ou un ou deux membres du grand ne soient nommés à des postes de responsabilité, même les analphabètes sont promus parce qu’ils servent au sein de grand cœur, et ceci au détriment des vrais cadres compétents.

Pour adhérer à ce machin, il faut adresser une demande manuscrite au secrétaire général de cette fondation qui la soumet à la présidente de la fondation et c’est après accord de la Présidente que vous êtes désigné membre. Une fois à l’intérieur votre avenir est assuré, si vous êtes chômeur vous serez intégré à la fonction publique et demain promue à un poste où vous devrez en contrepartie financer les activités de grand cœur. Ainsi fonctionne le pays de Toumaï.

Tchadanthropus-tribune

790 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article