Le général Christopher Musa, chef des armées du Nigeria, a réaffirmé son soutien à la démocratie malgré les craintes de propagation de l’instabilité dans la région. Il s’est également engagé à intervenir au Niger si la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao) lui en donne l’ordre, rapporte RFI.

« Comme vous l’avez entendu du président, si les problèmes persistent, des mesures seront prises. Il a clairement indiqué que le recours à la prise de pouvoir par les militaires ne sera pas toléré, car c’est inacceptable. Nous sommes fermement attachés à la défense de la démocratie et nous continuerons à le faire. Nous agirons conformément aux directives du président, et nous sommes prêts à intervenir dès que l’ordre nous parviendra. Nous sommes convaincus de notre succès et nous ne leur laisserons aucune chance de réussir leur entreprise. »

Le général Musa a souligné que des discussions sont en cours entre le président nigérian et ses homologues des pays voisins pour prendre des mesures de rétorsion. Il exprime sa confiance quant à l’échec des auteurs du coup d’État, car il estime qu’ils étaient conscients que leurs actions ne seraient pas acceptées. Il affirme avec assurance que la victoire sera remportée sur ces putschistes.

Tchadanthropus-tribune

1267 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire