08/06/2016: TCHAD/Niger: De sources concordantes, L’armée tchadienne devrait aller en renfort au Niger pour "traquer" Boko Haram. Aguerries et habituées au combat contre les jihadistes, les enfants du Tchad (environ 2.000 hommes lourdement équipés) vont prêter assistance à l’armée nigérienne dans la traque contre Boko Haram. L’armée tchadienne faisait mouvement mercredi vers le Niger pour prêter une nouvelle fois main-forte à son voisin, cible vendredi d’une attaque massive et meurtrière menée par les islamistes nigérians de Boko Haram contre la ville de Bosso (sud-est) selon l’AFP. Quelque 50.000 personnes ont été déplacées lors de cette attaque massive menée par le groupe jihadiste Boko Haram à Bosso, dans le sud-est du Niger, avait estimé mardi le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). L’attaque à Bosso, proche de la frontière nigériane, est une des plus meurtrières menées par Boko Haram au Niger depuis que ce pays est officiellement entré en guerre contre ces insurgés en février 2015. Selon les autorités nigériennes, le bilan de l’attaque est de 26 morts "côté ami" (24 soldats nigériens et deux miliaires nigérians) et de 55 morts du côté de Boko Haram. Mardi, des témoins près de Bosso assuraient que le groupe occupait encore la petite ville alors que le gouvernement nigérien avait assuré lundi que "Bosso était totalement sous contrôle". AFP. 
224 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article