Signature de la convention de reprise et de garantie du passif de la Coton Tchad.SN

Le gouvernement tchadien et la multinationale singapourienne OLAM ont signé, ce 14 janvier 2019, une convention de reprise et de garantie du passif de la Coton Tchad.SN. Le Tchad s’engage à reprendre les passifs au titre de la Convention correspondant à la somme de

35 462 389 145 FCFA.

L’État tchadien prend en charge les dettes suivantes de la Coton Tchad.SN :

  • Fiscales : correspondant à la somme de 13 690 433 306 FCFA ;
  • CNPS 2 898 379 481 FCFA ;
  • Cotonculteurs 6 680 476 207 FCFA ;
  • Fournisseurs et prestataires d’exploitation 12 193 100 151 FCFA. Ce qui fait un total 35 462 389 145.

 

Le ministre des Mines, du Développement industriel, commercial et de la Promotion du secteur privé, Ahmat Mahamat Bachir “réaffirme l’engagement du Gouvernement pour la mise en œuvre de cette convention de reprise du passif afin de favoriser le redressement de la Société cotonnière, Société Nouvelle, et par-delà de sauver toute une filière de notre économie, dont dépendent plus de 3 000 000 de personnes”.

Le Gouvernement du Tchad a signé le 21 avril 2018, un protocole d’accord, ainsi qu’un protocole de cession d’actions et d’investissement relatif à la prise de participation majoritaire du Groupe Olam International dans la Société cotonnière du Tchad Société Nouvelle.

Conformément aux dispositions de cet accord, l’État s’est engagé à prendre en charge le passif de la société et permettre au nouvel actionnaire de redresser la société et développer son programme d’investissement.

Tchadanthropus-tribune avec Tchadinfos

1370 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article