Les casques bleus du 1er   et 2e contingent tchadien de retour de la Minusma lancent une « Opération brûle béret ONU », le 7 juin 2017 sur l’ensemble du territoire tchadien. Cette « Opération brûle béret ONU»   est menée en guise de protestation au non payement de nos droits. Elle est l’ expression de la douleur, du gémissement du militaire tchadien dont la 1ère dame Hinda Déby dans son poème élogieux, a vanté les mérites pour son action contre les djihadistes à Tighargar au Mali en 2013. Ce militaire qui a hissé le drapeau tchadien et a imprimé une bonne image du pays à l’ extérieur , revendique sans se faire entendre depuis 2015 ses droits. Contrairement aux casques bleus des contingents Ivoirien s, Sénégalais, Guinéens, Cambodgiens …qui perçoivent sur le terrain leurs primes de risques, primes de chaleur et leurs salaires mensuels (1037 dollars/mois) versés directement  dans  leurs  comptes bancaires, le casque bleu tchadien ignore la destination que prennent les siens alors qu’il est en 1èr e ligne sur le théâtre des opérations.

La douleur la plus insupportable aujourd’hui est la présence des effets comportant les marques de l’ONU à côté de nous. Ces effets qui sont: les bérets, les sèches, les cravates, les brassards, attestations etc., nous rappellent les mauvais souvenirs. Il s’agit notamment:

  • 1°/ Des corps calcinés, éventrés, déchiquetés, des traumatismes causés par les engins explosifs improvisés en abrégé EEI (IED), des attentats kamikazes ou tirs de roquettes;
  • Des crises paludiques quand la température descend à 8°c à Aguelhok ,
  • Kidal ou Tessalit, l’extrême nord occupé par le contingent tchadien à cause de la dangerosité de cette localité;
  • La forte température dans les grottes (45°c – 48°c) à l’ ombre ; La pollution de l’air (brume de sable qui réduit la visibilité à 2 m.
  • A travers« l’Opération brûle béret ONU » du 7 juin 2017 , nous avons décidé de brûler toutes les dotations en matériel de l’ONU pour porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale que nous sommes dans un désarroi le plus total. Par ailleurs, nous dénonçons le mutisme de l’ONU dans ce traitement de mauvaise foi dont nous en sommes victimes de la part du gouvernement Tchadien. Nous nous interrogeons si le militaire tchadien aura-t-il cette fierté de servir avec abnégation, dévouement et courage prochainement dans une mission Onusienne?
  • Nous demandons à cet effet, aux plus haut es autorités, le versement de nos droits et la libération de nos camarades arrêtés et détenus lors de notre dernier regroupement devant la Direction Générale des Instances Militaires (DGIM). Car, ce n’est pas parce que l’ on dispose d’un gros marteau que tout problème doit être considéré comme un clou.
  • Fait à N’Djamena, le 5 juin 2017
  • Les délégués
  • Altora Maxime Abdoulaye Chérif

  

1844 Vues

  • Je vient de lire l article que vous venez de publier sur l arestation de notre frere d arme le lieutenant DAVID ABDELKADER ce parceque il a revendiquer son droit
    Mais au tchad ce pas du tou nouveau ca tu peut pas reclamer mai sincerement nous somme fatigue de faire l esclave des autres nous les soldat on travail dans des conditions inhumain vous allez etre d accord avec moi avec des photos des misere a lapui comment sont nos cuisine nos dortoire nos toilette il faut que le peuple du tchad sage comment leur compatriots vie dans ce enfert desert
    Et quand depuis des annes on ne denonce pas ce pas par peur mai ce pas respet de notre armee notre pays mai maintenant toujour on va reclamer ce notre droit il faut envoiyer tous en prison ce mieux que de rester faire des missions des risques fou sans rien gagner et la famille vous attend et compte bcp sur ce que vous gagner vs connaissez la situation de notre pays
    Vous parle des mois des impayer mai nom depuis moi de Aout 2014 a nos jour personne n ai ete payer et pourtant L ONU verse l argent par trimester dans un copmte de CECOPEX qui est gerer par un general sans caeur OUMAR BIKIMO pourquoi je dit sans caeur parceque il nous a visiter deux fois a tessalit kidal aguelhok ce qui l a dit ici devant ls troupes deja mal nouri mal loger et san espoir au retour au pays ce qui l a dit dit es vraiment pas du tou humain moi je ne comprend pas pourquoi les autorite tchadien s il acceptant de voler ou detourner des milliard pour leur proper enfant pask ils veulent nourir leur enfants purquoi n accepte pas aux soldats de leur quelque petit millions que d alleur ce L ONU qui paye
    Et ces de 2014 a 2015 on la somes de 8 535 200 FRCFA par soldat et ces de 2016 2017 on 9 619 200FRCFA la defferance ce parceque l onu a augmente pur les dernier des primes des risqué
    Et en plus elon nos information toujour ce BIKIMO a fait une letter au chef de l etat pour dire il faut pas ces militaires tout ces millions il vont nous abandoner et plutot il faut payer 3million et demi au lieu de 9million comme ci ce son argent
    Je demande a OUMAR BIKIMO ou general MHT ROZI LE CEMGA MHT SEID ET BICHARA ISSA LE MINISTRE de faire impeu de prevue d humanite cause d ALLAH moi je sais si vos enfant ne mangent oud ort pas bien a la maison vous ne dormez pas aussi nous somme des enfant des nos papa ils nous aime comm vs aimez votr famill vous volez notre argent pur votre famille pour votr luxe mai nous svp notre famille a besoin de ce argent pour survivre reflechissez nous ts ls generaux les soldat on va mourir un jour on a des compte a rendre quelque part
    Et pour information les chefs militaire deploiyes au nort Mali on meme vendu bcp des vehicules militaire de mark Toyota et des groups electrogenes au civil Malien avec la complicite du General OUMAR BIKIMO et bcp au tchad sont au courant mai Presque tous les mondes a voler les materiels militaire avant deploiyement des groupe electrogenes des vehicules des ordinateurs des motos et bcp des materiels donc ce pourquoi personne n ose parler mai nous les soldat on veut notre droit notre l argent de notre soufrance que vous connaissez le condition de travail au nort Mali donc il faut nous payer on quemande personne
    Dans tout le cas nous sommes noble que vous parceque vous etes des boureau nous sommes victumes
    On remercie le tchadantrophus vive le tchad et vive l armee et en avant vers notre droit
    Par un officier de force armme et de securite

    Commentaire par DOBEI le 7 juin 2017 à 18 h 33 min
  • pour precision c 1336dolar par mois par personnes donc ce qui on fait 14 mois et d autre 12mois ce entre 11milion et 9million et demi par soldat

    Commentaire par DOBEI le 7 juin 2017 à 18 h 40 min