« Les efforts en matière de réconciliation nationale ne sont pas allés jusqu’au bout. Les Tchadiens et Tchadiennes de tout bord ne se sentent pas défendus, représentés, bref, ne se retrouvent tout simplement pas dans un même Etat.

Notre pays a opté pour le bilinguisme alors que ceux qui se réclament arabophones sont presque aphone dans ce gouvernement. Si je ne me trompe pas dans votre équipe, vous avez que deux ministres Arabophone… Revoyez la liste de votre gouvernement Monsieur le Premier Ministre pour l’égalité de chance.

Les Ex-politico-militaires dont je faisais partie qui, grâce aux efforts des uns et des autres et aux nombreuses vertus du dialogue, ont jeté les armes et accepté de fumer le calumet de la paix sont devenus quasi anonymes. Les causes qu’ils défendaient sont pourtant là, les failles de notre système politique et tissu social sur lesquels ils pointaient du doigt restent encore béantes. »

Abdelmanane Khata
Président du Groupe Parlementaire le Peuple Uni au CNT(Tachad)

Tchadanthropus-Tribune

269 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire