GROUPE D’ACTION POUR L’ALTERNANCE AU TCHAD

Montréal, le 11/02/2019

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Réf. : 01/COMMUNIQUÉ/GRAAL-TCHAD/2019 TCHAD

 

La France doit favoriser une alternative crédible…!

Le refus catégorique du dialogue comme moyen de résolution des contradictions et les ravages socioéconomiques indus par des pratiques répréhensibles de la meute régnante, sur fond d’échecs cycliques orchestrés du jeu démocratique et de l’expression des urnes, ont généré des équations à issues radicales, résultat de 29 ans de règne erratique et antinational.

La voie de la raison de la force, prévue dans la constitution et considérée par des Tchadiens en nombre considérable, est donc une conséquence des équations violentes qu’impose le pouvoir autoritaire et répressif de N’Djamena.

Il était et il reste impérieux de refonder la République, l’État de droit et de justice par une action décisive corrective des criardes injustices et de la spoliation imposées aux Tchadiens des décennies durant.

C’est donc dans un contexte de pratiques antirépublicaines que des Tchadiens, ayant pris des armes malgré eux, décidant de quitter la Libye pour s’installer au Tchad, sont bombardés par l’armée française et tués. 

Nous condamnons les tueries d’État commanditées par un pouvoir illégitime et exécutées illégalement par l’armée française. En prenant faits et cause pour un pouvoir à la gouvernance calamiteuse, indigne de son peuple, contre l’aspiration des fils et filles du Tchad au droit, à la justice, à une réelle démocratie et au progrès harmonieux, la France perd autant ses valeurs que du crédit auprès des peuples épris de justice, de droit et de liberté.         

L’hypocrisie et l’aveuglement assumés face aux pratiques délinquantes des pouvoirs autoritaires et illégitimes d’Afrique, ne sauraient changer la gouvernance de ces régimes iniques en progrès démocratique.  Et défendre le pouvoir d’Idriss Déby contre ses rebelles ou l’aspiration populaire civile ne résout pas le problème tchadien. Si la France ne peut aider les Tchadiens à sortir de trois décennies d’un système féodal inique et favoriser l’avènement d’un nouvel ordre de droit, de justice et de liberté apaisée, elle aurait beau jeu de rester neutre.

C’est l’occasion d’appeler les Forces vives et du Changement à dépasser les contestations émotives par un schéma d’intelligence, d’intégrité et de transparence sur les exigences de restauration de la République afin de montrer aux opinions nationale et internationale que nous ne sommes hostiles ni à la démocratie ni aux intérêts des partenaires.  Le défi d’unité, des forces confusément éparses, est plus que jamais à relever pour la simple raison que l’unité tire sa force et sa réussite d’elle-même !!!

GRAAL-TCHAD

contact@graal-tchad.com

467 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article