Voici le corps sans vie de Mahamat Djida, flic de son État affecté aux RH, abattu par Adam Idriss Miss, chef d’antenne RG au CSP 15. Son père analphabète de son État fut deux fois DG de la Gendarmerie Nationale.

Sa faute c’est d’être opposé aux arnaques sur des bases mensongères de son chef d’antenne des RG des pauvres populations sans aucune défense de Boutal Bagara, Ambatta, Siguétté, Arangadji, Kilwittih et Késsa en remontant l’arnaque de Adam Idriss Miss jusqu’à leur chef hiérarchique. Où est donc le mal ? Il a perdu sa vie pour s’être opposé à l’injustice. Si Mahamat Djida était le frère de Yaya Dillo, Adam Miss n’oserait pas l’abattre comme un chien errant ? Chers frères et sœurs arabes, prenez cela comme le résultat de vos applaudissements au MPS et surtout votre collaboration complice de second plan au système car votre Parent National tant craint par les Tchadiens ne vous a pas rendu service en embauchant vos enfants surtout les illettrés à la police pour des sales besognes.  Le pire résultat est la vente de vos terres à nos bourreaux qui abattent vos propres enfants sans aucune considération et qui sciemment n’avaient jamais voulu construire des infrastructures pour le Chari Baguirmi à part diviser les arabes des Kotoko, Baguirmis et autres. Il y aura d’autres Mahamat Djida qui seront abattus comme de chiens si l’on continue à dormir. Je me souviens quand le défunt disait que les terres de Guité n’appartiennent plus aux arabes et qu’il craignait pour l’avenir des enfants arabes dont le nombre ne fait que croître pendant qu’on oblige leurs parents à vendre leurs terres par l’intermédiaire des chefs de Canton. Aux chefs de Canton et de races, n’accepter pas un franc de dédommagement sans que justice ne soit rendue. À qui le tour demain ?

Je vous demande de sortir manifester avec le peuple pour garantir un avenir foncier à vos enfants. Ne suivez pas ces « ALAWANS « qui continuent de sucer le sang nos enfants. Ne laisser pas ses parents surtout Idriss Miss pavaner à Linyia où il détient un vaste domaine obtenu par la complicité de certains et leurs moutons détruire vos champs sans aucun dédommagement.

Nous mettons le ministre de la Justice devant ses responsabilités et surtout sa déclaration pendant la passation de service, si ce criminel récidiviste échappe à la justice, nous savons à qui il faut s’en prendre. Cet assassinat est la goutte d’eau de plus.

Quant à Haoua Outhman tu nous avais trahi aux meurtres de Maï Aïche, ne te mêle pas cette fois ci, que la justice soit dite au nom du peuple et que l’on cesse de prendre notre hospitalité légendaire pour une soumission vis à vis d’un système qui n’a que trop duré par la complaisance de nos parents réduits en silence par Idriss Al basri version tchadienne. Notre soutien aveugle pendant 30 ans à ce système pourri sans aucune vision politique doit cesser immédiatement, notre proximité avec le MPS doit arrêter urgemment, ceux qui croient représenter les arabes du Chari Baguirmi, les avaient plutôt saigner à fond, ils bénéficient toujours des décrets pendant que ce monstrueux système combattait les valeureux qui pouvaient mieux représenter notre région. Ils nous affament en obligeant nos parents à vendre nos terres pour survivre, c’est un moyen de répression qui doit cesser. En sus la loi foncière ne permet pas à un kiddam d’avoir plus de 5 hectares, ils ont des centaines, voire des milliers d’hectares. L’objectif c’était de nous éloigner de nos terres comme ils ont éloigné Adoum Hassan Issa pendant des années à par l’intermédiaire nos frères que vous connaissez tous en 1996. Nous devons dire NON à tout ça. Un système qui n’a jamais voulu que nos enfants partent à l’école. Compter le nombre d’écoles construites au Chari Baguirmi ? Sans N’Djamena bien sûr, alors qu’ils construisent des Instituts à Amdjarass où aucun étudiant ne souhaite s’y rendre. Pourquoi ne pas le faire à Massenya ? Dourbali Massaguet, Bokoro, Mani, Maïto, Mandalia, Bailly au deux encore Massakory ? Pourquoi diviser le Chari Baguirmi en deux ? C’était juste pour mieux diviser les arabes des autres en demandant à nos parents de réclamer des terres sans aucunes bases légales, et dire le lendemain que les arabes jurent dans le vide.

Combien de ces arabes faussaires étaient envoyés en prison ?  Qui les soutient dans cette dérive morale mettant à mal la justice et les services de cadastre ? Ça doit continuer jusqu’à quand ?

Le système Deby avait une haine par rapport à toutes les régions où régnaient les trois principaux SULTANATS du Tchad reconnus par histoire. Ils font semblant de pouvoir changer l’histoire du Tchad, mais ils ne pourront jamais le faire. Il est impossible de changer la page de l’histoire écrite depuis la nuit des temps par la triche.

Cessons de les applaudir et notre place est à côté des Masra, Yaya Dillo, Yacine, Ahmat Djida et autres mais jamais à côté de nos bourreaux ?

AYA ANTOUH,

ANAH KHAYIKOUME. AL KILMÉ TINGAL.

FAKHATTE KÉ TINGAL. FITHINOUTOUME LIGATOUME KHALLASSE. WAH RAB RABOUME KAMALATHE. GOUMOUH FOK, DARNAH HALALNAH WAH MAH NIGASSAROUH. TARAH PAW MAH MAH TIN-SÉMIH.

Le Manchot

1106 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire