Le Tchad est un vaste pays dispose d’énormes ressources financières et minières. Tout d’abord le Tchad est un pays d’élevage, d’agriculture, de pêches. Il a commencé d’exploiter son pétrole depuis 2004. De part ses richesses naturelles le positionnement géographique du Tchad est un atout, le pays se trouve au cœur de l’Afrique fait frontière avec 6pays dont 3 considérés économiquement puissants au plan régional à savoir : le Nigeria, la Libye et le Soudan, de ce fait sa situation géographique fait de lui un prometteur en matière de commerce. Ces dernières années le pays traverse une période de crise difficile liée à la mauvaise gouvernance (détournements de fonds publics), chute de baril du pétrole et bien d’autres. Ce pays peut cependant se développer, malgré ses difficultés économiques et sociales, mais à condition que ses filles et fils se mettent à travailler dignement pour la cohésion et l’unité nationale. La question relative à la cohésion doit être en priorité, si nous sommes socialement unis pour bâtir un destin commun rien ne peut nous empêcher de construire une nation de rêve et un pays émergent. J’exhorte les associations, la société civile, les universitaires, les experts économiques, toutes couches sociales sans exception de prêcher la cohésion sociale et afin de sensibiliser le citoyen à connaître l’importance de l’unité nationale et l’amour.

En effet à cela s’ajoute une problématique qui mérite d’être débattue avec attention et plus d’acuité celle relative à la bonne gouvernance, La force d’un pays où d’une nation réside sur la bonne gestion de ses ressources. Nous demandons aux autorités compétentes de mettre en place des mécanismes dynamiques qui permettent d’identifier et sanctionner les criminels économiques.

A cet effet J’articule mes raisonnements autour des points:

1 – la justice doit être impartiale, tout celui qui détourne les biens publics doit être sévèrement puni selon la loi en vigueur peut importe son statut devant la loi nous sommes tous égaux. La question de l’impunité doit être écartée, celle ci a longtemps mené notre pays dans le sombre.

2 – la gouvernance et moralisation dans la gestion de nos ressources doivent être des conditions sine qua none. Pour mettre en œuvre ces outils nous devons dynamiser nos mécanismes de contrôles et suivis sur l’ensemble des institutions étatiques afin de bien pouvoir identifier les criminels économiques.

3 – avant de voter nos projets des lois nous devons identifier les besoins nécessaires tels que les dépenses du fonctionnement qui permettent d’assurer la continuité de l’Etat.

4 – donner plus des pouvoirs à nos autorités décentralisées surtout en matière de gestion des ressources avec suivi et contrôle à l’appui cela pourrait rentabiliser et diversifier notre économie.

5 – encourager le secteur privé tout en renforçant le partenariat public privé.

7- augmenter les salaires des fonctionnaires afin d’éviter la corruption et détournement.

8 – éviter d’emprunter des crédits auprès des institutions financières internationales, cela suscitera des effets néfastes à long terme sur notre économie. Même si on doit l’emprunter nous devons l’investir dans les secteurs clés au Tchad nous avons l’agriculture et l’élevage. 9- former des cadres exceptionnels pour l’exploitation de nos ressources pétrolières et minières.

9 – investir dans les infrastructures et assurer la sécurité pour attirer des investisseurs étrangers et nationaux.

10 – faciliter les procédures administratives et alléger les taxes aux investisseurs ça encourage davantage l’investissement.

11 – investir davantage dans l’éducation. Nb: Ces outils nous permettent de bâtir une nation de rêve. Pour la mise en application de ces mécanismes nous avons besoin des hommes dynamiques, forts, et patriotiques à notre disposition, le Tchad peut compter sur sa jeunesse, et nous devons faire attention à l’esprit de la haine et division laissé par certains de nos prédécesseurs.

Par Tahir Bokori Youssoubo Analyste politique et international

268 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article