Mais ils ne savent pas que la force ne gagne jamais contre l’intelligence. La force n’intimide jamais assez contre la soif de changement et de paix. Depuis Goliath jusqu’à demain.

Sőugòur Bőkhit, yakaï, faut dire à tes amis policiers et militaires que à cause d’eux la « fête de la liberté et de la démocratie » s’est transformée en cauchemar pour les vieillards qui sont au pouvoir. Que le 1er décembre 2020 est devenu la commémoration de la dictature. Dis-leur de réfléchir avant de faire usage de la violence. Parce que quand le peuple décide de faire quelque chose le peuple a l’intelligence de mesurer ce qu’il fait.

Dis-leur et dis à Siro Fils et à mon ami Abdoulaye Gnoroty qu’il scrute bien le gribouillage de Djerra.

Combien de temps les armes vont pouvoir maintenir ce pouvoir chancelant ?

Vois-tu comme moi que ce pouvoir est en équilibre instable et qu’il faut un petit effort, un tout petit effort pour que le pouvoir tombe?

Est-ce que tu vois comme moi où est-ce qu’il faut frapper pour que la force, le pilier du pouvoir, s’écroule très très facilement ? Non? Normal!!!!!!! Il y a de ces principes de physique qui servent toute la vie…

Le combat du peuple Tchadien n’est plus dur. Il est dur si nous voulons opposer la force à la force cher Adam Erdi Betchi. Mais si le peuple s’unit et s’unit en intelligence alors, comme sur cet image il suffit de trouver l’angle d’attaque pour que Goliath s’écroule, pour que la force entraîne la force vers l’abîme.

Voilà pourquoi ils n’aiment pas qu’on parle d’unité, de vivre-ensemble. Qui n’est pas d’accord ? En tout cas le peuple Tchadien a parlé pendant 3 jours. Et si le peuple Tchadien met en œuvre ses propres résolutions ce pouvoir chancelant tombera de lui-même.

Sans conditions ! Le peuple voulait juste parler, ils ont aidé le peuple à ridiculiser le pouvoir liberticide.

Djoret Biaka Tendang

960 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article