La jeune Fatimé était victime d’un viol lorsqu’elle avait 15 ans par Youssouf Hassan, un intouchable de la diaspora tchadienne du Canada qui prétend l’épouser afin d’étouffer l’histoire du viol.

Bien que Fatimé refuse catégoriquement cette relation de mauvais goût, le violeur Youssouf aurait approché ses parents paternels pour fixer la dot et l’a réclamé pour un voyage en lune de miel.

Malgré l’opposition de Fatimé et ses parents maternels, la pression de son père et ses oncles s’avère insoutenable. Son violeur, actuellement de retour au Tchad, prétend l’a parrainé au Canada étant donné que sa première et ses enfants auraient été confronté a une lourdeur bureaucratique concernant leur demande de regroupement familial.

Fatimé demande désespérément aux autorités compétentes du Tchad et d’ailleurs, aux associations civiles de la diaspora tchadienne de France et du Canada de dénoncer et condamné cet abus patriarcal sur les filles tchadiennes afin d’être épargné d’un mariage forcé sur toute la ligne.

NB: image d’illustration

La Famille Adoum Ousmane

557 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire