Des dirigeants des diplomates des candidats et candidates présidentielles chefs des organisations non gouvernementaux jusqu’aux amateurs et observateurs de la politique internationale et géopolitique.

Aujourd’hui ce fameux conflit armée qui fait unanimement à la une de ce deux dernières semaines que ça soit sur le toiles des réseaux sociaux ou les journaux télévisés du monde la majorité condamnent et dénoncent la pure agression armée d’un État souverain par un État belligérant qui veut imposer sa volonté par la force aux peuples ukrainiens ceci étant dit c’est la pure et simple vérité mais revenons un peu en arrière et prenons un peu de recul pour analyser objectivement le point de vue de ceux qui s’agitent et s’excitent en condamnant et dénonçant l’agression de la Russie.

Le 29 Novembre 1947 l‘assemblée générale de L’ONU sous l’égide américaine et Soviétique à travers la résolution 181 à crée l’État d’Israël sur la terre arabe de la Palestine depuis cette date jusqu’à nos jours fait exactement 74 ans trois mois et 9 jours les palestiniens et palestiniennes sont dominés et on leurs à privés de leurs droits à possédés un État libre et indépendant comme tout autre peuple de plus ils ont été martyrisés expulsés de leurs terres et habitations par la terreur et la force la plus féroce jamais connus auparavant dans le monde et tous ces crimes sont commis aux vu et au su de tout le monde et sous le silence complice de la communauté internationale et même sous regard silencieux de ceux qui condamnent et dénoncent aujourd’hui l’agression russe si l’État hébreu n’a pas levé le petit doigt depuis l’invasion de l’Ukraine jusqu’à maintenant et de surcroît la destruction du site Babi yar par les bombardements russe en dit long.

Le site Babi yar c’est une fausse commune de 33.777 juifs innocents assassinés par balle et c’est le plus grand massacre lors de la Shoa et cela veut dire sans ambiguïté que l’État hébreu est coupable des crimes des guerres et ne peut se permettre le luxe de condamner l’invasion de l’Ukraine puis que Israël commet des crimes de guerre sans discernement depuis 74 ans. Cette guerre révèle beaucoup des zones d’ombres et nous laisse face à des multiples questions perplexes et sans réponse.

D’abord es ce que les occidentaux sont sérieux et objectifs face à certains problèmes pourquoi fermer tous les médias pros russe en Occident cela n’est-il pas une atteinte à la liberté de presse et de la parole tant prônée par l’Occident ?

Et pourquoi les occidentaux n’ont pas condamnés unanimement l’occupation progressive illégale et illégitime de la Palestine par Israël depuis 1948 jusqu’à nos jours ?

Pourquoi l’extension de l’OTAN vers l’est jusqu’au frontière direct de la Russie ?

Certains pays occidentaux en l’occurrence la France n’accepte même pas de voir la Russie entant que coopérant au nom de la lutte antiterroriste dans un pays indépendant au-delà de la Méditerranée en l’occurrence le Mali et pourquoi ce même Pays est pour le maintien de l’OTAN à la porte de la Russie ?

A tous ces questions s’ajoutent encore celle d’Afrique quelle sera la position africaine dans ce conflit meurtrier et l’Afrique qui à été longtemps bafoué de ses droits le plus légitime négligé et mis au ban de la communauté internationale ?Est-ce que la flambée du prix de l’or noir et matière première profitera cette fois si à l’Afrique ou bien elle sera toujours la vache à lait de l’Occident ?

Est-ce que c’est la fin de l’ordre mondial unipolaire telle qu’elle est aujourd’hui et la naissance d’un nouvel ordre mondial bipolaire ou multipolaire ?

Les mois et les années avenir nous édifieront sur toutes ces questions et même sur l’équilibre géopolitique mondial !

#Peace to Ukraine #Peace to Palestine and #peace to the world.

A~B~D

Abdelkerim Bichara Djamous

241 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire