1. Le vent, encore en poupe pour ce régime qui se prépare à jeter son second anathème 2.0 sur le peuple qui peine encore à sortir la tête de l’eau.
  2. Le Maréchal 1er se prépare à jeter son Dévolu 2.0 sur le peuple.
  3. Le peuple émerge à peine de l’inondation et l’on décrète que le vent est en poupe pour jeter l’ancre vers la République 4.5 4.

Tchad mon pays ; pays perverti. Le régime de Bamina fidèle à lui-même, improvise un deuxième folklore mondain et gothique de l’exclusion ! Et les mélomanes acquis à ce mélodrame se hantent à se préoccuper que du ravivement de leurs garde-robes pour paraitre sous leur 31 le jour J. Le jour du grand dialogue-monologue (dialogue des sourds dirait l’autre).

Est-ce le monologue de la dernière chance ou la chance pour une dernière danse ?

L’ultime rencontre de la repentance ou c’est occase pour tirer sa révérence ?

Sentiment à part, en quoi ce forum décrété un mois d’avance, en cette période de pandémie peut prétendre être inclusif ? Inclusif avec qui ? Et le plus aberrant dans tout ça, de quoi peut-on réellement « dialoguer » en 4 jours ?

C’est-à-dire à peu près une trentaine d’heures effectives. 30 heures pour mettre les pendules de 30 ans de misère / d’injustice / de dénis / d’échec total … à zéro ?

30 heures pour corriger les ratés du forum 1.0 ? 30 heures pour se faire retailler encore une constitution circonstancielle et sur mesure ?

Un régime au bout de souffle, avec un homme perdu, cherchant son dernier souffle dans les idées de ces courtisans de tout genre, croyant que leur sort ne dépendait que de la survie de ce chef de bande. Revenons à la raison et croyons en notre avenir après MPS, ne nous attendons pas au changement de notre environnement sans que nous nous changions. Et enfin, cette « Dreams team » de circonstance à qui l’on a confié cette lourde tâche de dessiner les croquis de la forme organisationnelle dont dépendra la destiné de tout un peuple est représentative de qui au juste ?

Qu’est-ce qu’elle représente réellement ?

Et quelle est la stratégie de l’opposition pour contrer ce stratagème ?

Ce qui se joue en ce moment nous semble décisif et pourtant nous avons l’impression que ça n’intéresse guère grand monde. Une chose est sure ! Il ne faut pas s’attendre à un miracle au sortir de cette kermesse.

Tout comme l’on ne peut faire d’une corde une monture, une action aussi légère ne peut produire un résultat constitutionnel consistant !!! Ceci n’est que mon opinion, je dis ça, je ne dis rien.

Abakar Moussa-Haroun Guissinnamy

1105 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article