Dans un pays ou chaque citoyen et citoyenne, s’en fout de ce qui se passe dans sa ville ou son village, Cela veut dire que, le Tchad est en arrêt total. L’administration est pratiquement en arrêt . Viendra au bureau qui voudra et a l’heure de sa convenance. On vient à 10h et repartir à 10h30mn à la boucherie à côté entre amis.En laissant vide le bureau,aucune crainte d’un contrôle quelconque préoccupe le travailleur.

A son retour vers 12h, aussitôt pressé pour rejoindre les amis dans le bar du quartier ou carrément en dehors de la ville pour les ( Gaadah) festivités entre amis. Avant de partir du bureau,la consigne est : ( je pars chercher les enfants à l’école ou je pars à la lamadji pour un enterrement ,soit pour une place mortifère.Est ce que les gens ne meurent pas dans les autres pays ? C’est ne pas une raison de déserter son bureau ! Mais,c’est devenu le mensonge quotidien aux déserteurs de l’administration tchadienne. Personne ne travail dans ce pays ! On peut-être absent pendant 3mois du bureau,aucune autorité te posera la question sur ta longue absence. Chacun trouvera que c’est normal. D’autres te diront on travail pour qui ? Même le président est toujours absent.
Je me pose souvent la question ;comment notre pays est arrivé a cette situation ?

En tout cas c’est pathétique pour un pays aussi pauvre et que personne ne veut travailler pour gagner son salaire.Car,travailler ou pas le salaire tombe. Donc,vaut mieux faire parallèlement autre chose,que de travailler pour un système ou, son chef est aussi déserteur comme ses travailleurs.

Pauvres de nous.

Doki Warou Mahamat

1025 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article