MICHEL FROUD avait refusé de servir un système mafieux dirigé par Idriss Deby, dès le 1er décembre 1990.

J’avais rencontré le grand frère FROUD, il y a de cela quelques années. Nous avions passé en sourdine les différentes difficultés qui minent notre pays, sous le système calamiteux du MPS.

Je n’arrêtais pas de harceler des questions sur son silence et son indifférence sur le régime Déby. Bien qu’il ne voulût pas se prononcer sur le régime dirigé par Déby, qu’il le qualifie d’un incident hasardeux de l’histoire politique du Tchad.

Petit frère Doki Warou ! me disait-il. J’avais connu Idriss Déby il y a bien longtemps, et je sais exactement de quoi est capable ce type très rancunier de nature en ayant un moment très difficile dans le passé.

Ma conscience ne me permettra pas de travailler sous ce système, sachant pertinemment qu’il est basé sur des faux dans tout le sens.

Je ne cracherais jamais sur mon pays. Mais, sur un système que je refuse d’être comptable pour l’histoire du Tchad, oui !

Écoute bien petit frère Doki. Idriss Deby trainera notre pays dans une situation pire que les années 1980 en s’accrochant mordicus à son pouvoir. Il détruira systématiquement l’armée nationale et l’administration publique dans sa globalité. Il y aura plus des respects dans les différentes hiérarchies militaires comme civils.

Ce moment viendra et nous allons voir de nos propres yeux, si dieu le tout puissant nous laissera encore en vie.

Toute personne qui accepte de servir ce système mafieux de Déby pour détruire ce beau pays dans sa globalité, il en dépendra de sa propre conscience devant l’histoire du Tchad. Mais, moi MICHEL FROUD, je refuse d’être l’auteur de cette catastrophe orchestré par Deby.

Je l’écoutais attentivement en le regardant droit dans les yeux, sous son regard perçant et son sourire d’adolescent.

C’est un homme sincère, visionnaire et imbu d’une culture générale, qui parle de la perdition de son pays avec une douleur réservée en lui.

On s’était dit beaucoup des choses avec Michel. C’est homme d’une fermeté morale et intellectuelle hors normes. C’était une fierté pour moi, d’avoir connu le grand frère MICHEL FROUD, qui n’est plus de ce monde en ce moment, d’où notre pays a vraiment besoin d’une personne de cette trempe.

J’implore Dieu le créateur du ciel et de la terre, de l’accueillir dans son vaste paradis firdowz. Repose en paix cher grand frère. La génération future s’en souviendra de ta dignité et la rigueur de bien servir son pays dans une société dévastée comme la nôtre.

Et elle regardera aussi, ceux qui continuent à détruire davantage le pays avec le système mafieux et totalitaire actuel.

À dieu grand frère…

Doki Warou

1671 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire