On ne peut jamais mentir à tout un peuple à tout temps. Regardez bien ces deux images.

Vous ne croyez pas vos yeux. Tellement que les Tchadiens, sont pris pour des idiots, ceux qui nous gouvernent par la force deviennent des aveugles. Tenez-vous bien chers compatriotes.

Regarder la première image de gauche. Selon vous, il y’a combien des armes individuelles dans ce camion ? Moi qui ne sais pas compter, je peux dire qu’il y a 40 ou 50 armes dans le camion. Mais, ceux qui sont doués en calcul savent, à peu près les nombres des fusils d’assauts dans le camion.

Accrocher vous bien en agrandissant l’image, vous constaterez avec moi, qu’au fond du camion à gauche un grand mur blanc, avec un grand portail peint en jaune. Et à gauche de la même image au fond toujours, vous verrez un grand bâtiment genre d’entrepôt.

Et le comble, toutes ces infrastructures se trouvent sur une île maudite en plein lac Tchad.

Sur la deuxième image, une sentinelle couchée tranquillement sur les armes récupérées chez les Boko Haram selon le gouvernement et qui donne l’allure d’un gardien sans aucune inquiétude et se donne fièrement aux caméras.

Mais, une fois encore, jeter un regard au fond de l’image et vous constaterez avec moi à votre gauche, un mur bleu clair et un grand bâtiment en face. Et votre attention sera sûrement attirée par les poteaux électriques et les câbles qui s’étendent d’un coin à l’autre. Tout ça, c’est sur l’île maudite du lac Tchad, d’où nos frères de l’armée tchadienne ont été lâchement assassinés dans leur sommeil, par la nébuleuse Boko Haram et qui s’est volatilisé après 8 heures de combat.

La question dont se posent les Tchadiens sincères et qui n’attendent rien de ce système mafieux, est celle-là :

1) en ramassant plusieurs milliers des armes individuelles des assaillants, ou étaient-ils passés ces Boko Haram ?

La preuve, si on arrache les armes individuelles, ce que : les personnes qui détenaient ces armes ne doivent pas être loin !

Sinon, on n’aurait pas pris son arme qui se défendait avec !

2) deuxièmement, aucune infrastructure de ce genre se trouvait sur les îles du lac Tchad que nous connaissons bien.

Si oui ! Nous mettrons le prix au gouvernement de nous prouver, une seule image de ce genre des maisons et des pilonnés d’électricité sur les îles du lac Tchad.

3) en conclusion, voici les différentes vérités que vous devez savoir par apport au mensonge diffusé par le gouvernement.

a ) des milliers des armes, et aucun cadavre et prisonnier de Boko Haram. Où étaient passés tous ces détenteurs des armes saisies ?

Où étaient leurs cadavres ?

C’est des anciennes images filmées au Darfour ouest au Soudan, dans le village de (Zalindjé).

Ces armes avaient été ramassées par l’armée soudanaise, dans le cadre de désarmement de la région de Darfour

Et parfois avec l’assistance de la force mixte soudano-tchadienne, qu’elles avaient été stockées dans la ville de Fasher au Soudan, pour la destruction.

Donc, cette image d’armes légères remplies derrière ce camion, ce n’est ni pour Boko haram, ni pour le gouvernement tchadien.

C’est un gros mensonge monté de toute pièce.

4) Sur le deuxième mensonge :

  1. b) Vous avez constaté vous-même sur les deux images que, les murs avec le grand portail d’entrée est un camp des forces armées soudanaises à (Zalindjé) au Soudan.

Le grand bâtiment d’entrepôt et les poteaux d’électricité d’où le câble électrique est visible, fond la preuve irréfutable que, le système de communication du gouvernement tchadien, avait menti au peuple tchadien.

Chers frères et sœurs, Boko haram avait tué nos frères dans leurs sommeils. Je condamne énergiquement cet acte barbare.

Comme j’avais condamné aussi la mort par le bombardement de l’aviation française, de plus 300 de nos frères de l’UFR en février 2019.

Et que, leurs corps séchant encore sur plusieurs kilomètres dans la région de Wadi Fira. Plusieurs d’autres croupissent toujours dans des prisons inconnues de la police politique du système barbare de Déby sans nouvelles d’eux.

Notre peuple a souffert et continue de souffrir à cause d’un système aussi barbare. Je pense qu’il faut arrêter de mentir aux Tchadiens.

Il est temps que Déby sache, que tout se termine bientôt.

Vaut mieux qu’il sorte par la grande porte avant qu’il ne soit trop tard. Qu’il ne pense pas qu’il soit le Benjamin de la planète.

Malgré les bêtises commises durant les 30 années, le peuple tchadien est tolérant dans son ensemble.il n’est jamais tard pour bien faire.

En attendant que la nation gère ce moment difficile de différentes charges imposées par le Coronavirus, c’est à vous de juger.

Pauvres de nous…

Doki Warou Mahamat

943 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article