Notre Analyse se divise en 3 Parties :
 
D’abord, Politique :
 
Le décès d’Idriss Déby a pris de cours la France qui était déjà politiquement, complètement dévastée, à cause de la Centrafrique désormais alliée à la Russie (Ambassade de France à Bangui, brûlée), du réveil des Peuples du Mali, du Burkina Faso et du Sénégal, et surtout de la Guinée Équatoriale que la France n’est pas arrivée à déstabiliser… depuis le Tchad (comme le Soudan, le Mali, la Centrafrique…).
 
Plutôt que d’aller combattre, Déby ne serait-il pas allé au Front (s’il y est vraiment allé), entouré par l’Armée Française, de toutes les mesures sécuritaires possibles et imaginables, pour une mise en scène similaire à celle qui eût lieu après la débandade de son Armée face au Combattants de Boko Haram ?
 
À moins que Déby ne soit mort bien avant ce Mardi 20 Avril 2021, d’autre chose (que la France est loin d’ignorer) et, que tout ce battage médiatique n’est que pur maquillage d’une triste réalité.
Alors que la Radio des Fausses Informations (R.F.I.) comme l’appelle la Jeunesse Africaine, annonçait une victoire de ses affidés face à l’Opposition Politico-Militaire Tchadienne, la France, Déby et ses rares soldats encore fidèles, subissaient une cinglante défaite suivie de la mort de plusieurs des leurs (dont Déby, accidentellement ?).
 
La réalité sur place était tout autre puisque l’ensemble de l’entourage de Déby avait soit déjà quitté le Tchad, soit se préparait à le faire par crainte de la vindicte populaire qui risque de s’abattre sur lui, pendant que les Banques Occidentales en général et Françaises en particulier, se réjouissaient de cette manne inespérée, déposée dans leurs établissements pendant 3 décennies, et qui se chiffre en milliers de Milliards d’Euros, qui reviendra « de droit » à… la France.
 
La France déclare alors immédiatement, Déby, vainqueur des Élections Présidentielles, 5 Jours avant la date prévue et, forme en catastrophe, après dissolution de l’Assemblée Nationale et de la Cour Suprême, un Conseil Militaire de Transition ne ressemblant aucunement à un groupe de Généraux revenant de rudes Combats (tous étaient maquillés), à la tête duquel elle nomme immédiatement comme Président – Chef de l’État – Chef Suprême des Armées, Mahamat « Kaka », un des fils de Déby, récemment initié à la Franc-Maçonnerie, en France.
 
Cécité absolu et Mutisme total de la part de la Communauté Internationale et de l’Union Africaine qui avaient pourtant condamné sévèrement, la Libération du Mali, par l’Armée Malienne soutenue par le Peuple Malien.
 
Ne sachant plus quels prétextes inventer, la France commence curieusement à parler de cette Transition que réclame à cors et à cris, le Peuple Tchadien, depuis plus de 25 ans et surtout, qui est à l’ordre du jour depuis quelques semaines, à travers le dernier simulacre d’élections, simulacres en vigueur depuis le 1er Décembre 1990.
 
Comme 95 % des Tchadiens sont des adeptes du suivisme, ils croiront immédiatement à la version de la France, selon laquelle Déby est mort les armes à la main. Ce qui est peu probable ne serait-ce qu’à cause de son état de santé physique et mental, trop alarmant.
 
La France a utilisé Déby pour se maintenir au sein des Grandes Nations, quitte à ce que les Tchadiens manquent d’absolument tout depuis plus de 25 ans alors qu’Hissène Habré était arrivé à redresser un Tchad en ruine, en 8 ans, 5 mois et 23 jours seulement, avant d’être remplacé par Déby.
 
Le Terrorisme n’est qu’un prétexte fallacieux de plus ; sinon, pourquoi la France a-t-elle assassiné (avec la complicité de Déby ?), Mouammar Al Kadhafi, le meilleur rempart au Sahel, contre ce que la France et ses alliés Sionistes et Impérialistes considèrent comme du Terrorisme, faisant fi de leurs propres Terrorismes depuis des siècles (Esclavages, Colonisations, Néo Colonisations, Coups d’État, Franc C.F.A. (Franc des Colonies Françaises d’Afrique), Dévaluations Monétaires, Dettes Extérieures, Pandémie… )…
 
Ensuite, Mystique :
 
Que ceux qui estime que Déby a une chance inouïe de mourir en plein Mois Béni de Ramadane Al Moubarak sachent qu’un Associateur meurt immédiatement après avoir vendu son âme au Diable. Tous ceux qui ont rencontré Déby, savent qu’il ne ressemblait déjà plus à un être humain, depuis au moins 1996.
Pour ceux qui estime que Déby a la chance de mourir au Pouvoir (différent d’être tué au Pouvoir), Déby n’a jamais pris de Pouvoir ou gouverner au Tchad ; c’est la France qui dirigeait réellement le Tchad à sa place (comme en ce-moment bien précis, pour son Fils). Sans les différents appuis officiels et officieux de l’Armée Française, le Front pour l’Alternance et la Concorde au Tchad (F.A.C.T.) serait déjà arrivé à N’Djaména, la semaine dernière.
D’ailleurs, pourquoi le F.A.C.T. ne fonce-t-il pas sur N’Djaména ? La France le manipule-t-elle comme elle l’avait déjà fait en Février 2008, avec la Coalition U.F.D.D. Fondamentale – U.F.D.D. – R.F.C. installée à N’Djaména alors que Déby et les siens avaient quitté le Tchad dès fin Janvier 2008) ?
Cette fois-ci, la France n’a pas encore effectué de bombardements pour la seule et simple raison qu’elle ne pourrait plus jamais les justifier comme ce fut le cas en Février 2019, contre l’Union des Forces de la Résistance (U.F.R.). Cela dit, elle apporte toujours à Déby tout ce dont elle dispose comme soutient (Drones, Avions de Guerre, Armes, Mercenaires, Désinformation…)
 
Enfin, la France-Afrique :
 
La France a détruit le Tchad en se servant du fait que Déby est manipulable à souhait, après l’élimination politique et physique, de la plupart des Nationalistes Tchadiens (Hassan Djamous, Youssouf Togoïmi, Ibni Oumar Mahamat-Saleh, Lol Mahamat Choua…) :
 
– La France a berné Déby en lui faisant croire que Delwa Kassiré Coumakoye est son plus irréductible opposant, avant d’en faire le meilleur allié de Déby, en lui ordonnant de participer à toutes les Réunions importantes de la Société Civile, pour y semer la zizanie puis rendre compte à la France, assisté par Déby.
 
– À l’intérieur du Tchad, la France a fait croire aux Tchadiens que Saleh Kebzabo est le Chef de File de l’Opposition Civile alors que c’est l’un de ses meilleurs espions depuis plus de 30 ans. Sinon, pourquoi était-il curieusement absent lors des Arrestations de tous les Chefs des Oppositions Civiles, en Février 2008 et surtout, pour quelle raison est-il tout le temps invité… en France ???
 
– Hors du Tchad, la France a fait de même avec Acheikh Ibn Oumar et Abakar Manany, les mineurs de la plupart des Oppositions Armées, surtout Arabes-Tchadiennes.
 
– Au sein de l’Opposition Politico-Militaire, plusieurs soi-disant Chefs se sont fait acheter par la France, en les faisant se rallier à Déby, ou abandonner la Lutte Armée (Hassaballah Soubiane, Adoum Yacoub Kougou…).
 
– Après avoir fabriquer une autre Dominique Ouattara au Tchad, en l’occurrence Hinda Déby, la France fait sortir de nulle part, Succès Masra qui, a ses entrées en France, chez Déby, au sein de l’Opposition Civile et surtout dans tous les Médias Nationaux et… Internationaux ; sans expliquer avec quels réseaux et fonds toutes ses agitations sont gérées et financées.
 
– Il ne reste plus à la France qu’à raconter à qui veut bien l’entendre, que Déby était le moindre mal et qu’après lui, ce sera le chaos ; comme si pendant les 30 ans pendant lesquels la France a imposé Déby aux Peuples Tchadien et Africains, il y a eu un quelconque progrès, dans quelque domaine que ce soit.
 
Au fait, où en sont les Médias Occidentaux au sujet des violations des Droits de l’Homme dans les Pays Africains « Francophones » dans lesquels la France maintient pendant des décennies, ses Dictatures prédatrices ???
 
Au lieu de condamner ce qui ressemble plus à un Coup d’État, la France envoie ses Représentants au Tchad, assurer Bébé-Déby de son soutien indéfectible, avec comme façade, quelques Religieux Tchadiens véreux.
 
Qu’en est-il de tous ces jeunes Tchadiens voulant absolument faire partie de l’entourage de Déby, pour participer au pillage programmé des Ressources Naturelles et Humaines du Tchad, quitte à vendre leurs âmes au Diable, en s’adonnant aux Sacrifices Humains tant répandus chez Déby et les siens (Arche de Zoé ; Disparitions massives d’Enfants, dans les Villages dont les Chefs sont des Parents très proches de Ministres Méridionaux…) ???
Tous ces actes manqués prouvent encore une fois que c’est Dieu l’Unique qui était, est et sera encore et toujours aux commandes.
 
Correspondance Particulière
682 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire