La mort tragique du président maréchal Idriss Deby Itno du Tchad remet au grand jour l’histoire cruelle et tourmentée du continent africain, donnant raison à tous ceux qui pensent, et disent même tout haut que « Le drame de l’Afrique, c’est que l’homme africain n’est pas assez entré dans l’histoire. Le paysan africain, qui depuis des millénaires vit avec les saisons, dont l’idéal de vie est d’être en harmonie avec la nature, ne connaît que l’éternel recommencement du temps rythmé par la répétition sans fin des mêmes gestes. Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il n’y a pas de place pour l’aventure humaine ni pour l’idée du progrès. Le problème de l’Afrique, c’est qu’elle vit trop le présent dans la nostalgie du paradis perdu de l’enfance. ». Je vous laisse deviner l’auteur de cette citation.

Le vrai drame des Africains, aujourd’hui, n’est pas le monde immuable du paysan, mais bien plutôt celui des milliers, voire des millions de membres d’élites intellectuelles, économiques, militaires, politiques qui ne réfléchissent pas, mais suivent aveuglement leurs maîtres et parrains des pays dits développés ! Il suffit de visionner vidéo et photos des obsèques du président Deby le 23 avril 2021 pour s’en convaincre ! Les images du président français Emmanuel Macron accompagné de deux présidents des pays de G5 Sahel et des personnalités de l’Union Africaine soutenant à demi-mots le coup d’état militaire de la garde rapprochée du président Deby au lieu d’une condamnation ferme, claire, et nette de la prise de pouvoir par la force ! Sur place à N’Djamena, face au tollé général des partis politiques, des politico-militaires, des organisations de la Société civile, et de la Diaspora, la délégation de l’Élysée propose sans conviction une transition militaro-civile avec les mêmes officiers tchadiens qui ont fait le coup d’état ! Cette situation confuse est un exemple patent de notre incurie ! Deux poids, deux mesures, au niveau de l’Union Africaine qui regroupe 55 pays membres ! Effectivement, «  ..il n’y a pas de place pour l’aventure humaine, ni pour l’idée du progrès ! »

Qu’est-ce à dire et à faire ? Que l’Union Africaine condamne la junte militaire dirigée par Deby fils, qui a pris le pouvoir par la force au Tchad ! Que les dispositions de la Constitution en matière de transition en cas de vacance du poste de président soient mises en œuvre.

Gatineau le 24 avril 2021

DR BÉ-RAMMAJ MIARO-II

brmiaro20@gmail.com

Tel. +1 819 771-9239

253 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire