SONDAGE DE LA SEMAINE : voici ce que pensent les lecteurs de l’armée tchadienne.

Nous faisons le point sur le sondage lancé le 25 janvier relatif au rapport d’International Crisis Group sur l’armée tchadienne. Plus de 500 lecteurs ont donné leur avis sur la question. Clin d’œil sur ce qu’ils en pensent.

A ce sondage, nous avons recensé un grand nombre de commentaires. L’objectif de la question ’’L’armée tchadienne est-elle républicaine?’’ était d’avoir un aperçu sur les avis de Tchadiens. Sur 527 votes, 78% ont estimé que l’armée tchadienne n’est pas républicaine.

On peut lire par exemple un commentaire posté par l’enseignant Abakar Okim : ’’Au Tchad nous avons 23 régions, ayez seulement un regard sur les décrets et autres nominations ou de recrutements qui ne respectent pas la géopolitique tchadienne. Notre armée ne sera  républicaine que quand les hommes qui la composent auront les mêmes conditions’’.

Michel Djimadoum abonde dans le même sens. ’’Est-elle au service de la loi ou d’un individu ? La réponse à cette question saute à l’œil nu. S’agissant de la  République au regard des faits constatés sur le terrain, la presse et les magistrats ont fait état d’agression. Conclusion, il faut un effort pour s’attribuer le qualificatif de républicain’’, écrit-il au sujet de l’armée.

La seconde vague des internautes, 22% précisément a trouvé que l’armée tchadienne est républicaine. C’est le cas d’Oumar Ahmat Amokachi qui écrit : ’’Absolument l’armée tchadienne est républicaine. Si l’armée tchadienne n’est pas républicaine je crois que vous ne dormirez pas  à la maison. Peut-être vous devriez être réfugié quelque part’’. Dans la même lancée, Ali Nassir argumente “qu’en tant que soldat patriote, je réponds: affirmatif. L’armée nationale tchadienne est belle et bien républicaine. Même le diable qui est le plus méchant de l’univers ne dit pas le contraire“. D’autres trouvent que l’armée n’est pas clanique et qu’elle apporte de la notoriété au pays.

Rappelons que le 22 janvier dernier, l’ONG International Crisis Group a publié un rapport sur l’armée tchadienne intitulé ’’Les défis de l’armée tchadienne’’. Selon cette ONG, l’armée tchadienne est minée par des maux comme l’impunité, l’absence de  la méritocratie, le clanisme, le communautarisme et la corruption.  Un rapport que le ministre en charge de la Défense a rejeté en bloc, le qualifiant de “tronqué, partial et tendancieux“.

 

Tchadinfos

621 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire