La constitution de la république du Tchad proclame en sa préambule : Nous, peuple Tchadien : Réaffirmons notre attachement aux principes des Droits de l’Homme tels que définis par la Charte des Nations Unies de 1945, la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 et la Charte Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples de 1981 ;

Proclamons solennellement notre droit et notre devoir de résister et de désobéir à tout individu ou groupe d’individus, à tout corps d’Etat qui exercerait le pouvoir en violation de la présente Constitution ;

Affirmons notre opposition totale à tout régime dont la politique se fonderait sur l’arbitraire, la dictature, l’injustice, la corruption, la concussion, le népotisme, le clanisme, le tribalisme, le confessionnalisme et la confiscation du pouvoir.

C’est animé de cette foi en la liberté et en la démocratie et du rejet de la dictature et de l’injustice que réunis en assemblée constitutive le 28 octobre 2018, des patriotes Tchadiens, ont lancé le Mouvement de Libération du Tchad (MLT) sous la présidence de M. Ousmane Honoré.

Lien communiqué en PDF : COMMUNIQUÉ DE PRESSE

1256 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article