Communiqué de presse N°001/ALNAR/2018

Lors de sa déclaration à la notion le 31 décembre 2017, le  président de la République a livré un discours creux et déconnecté de la réalité dans laquelle vit ses compatriotes. en effet, il n’a pas parlé des vrais défis du Tchad   qui sont la mauvaise gouvernance, le bradage et le vol forcé des biens publics, la cherté de vie, les 16 mesures d’austérité imposées par le gouvernement du PAHIMI aux tchadiens etc..  

Le parti ALNAR observe que le Président de la République  est pris  en otage par un puissant groupe de lobbying  composé des détourneurs de biens publics face auxquels il s’est montré impuissant. Comment comprendre que le 31 décembre 2016, le président a annoncé qu’il va créer une cour dédiée à la corruption et aux crimes économiques et financiers. Un an après rien ne s’est passé, c’est tout simplement de paroles dans l’air.

Le parti ALNAR lance un appel à l’ensemble de forces vives (partis politiques de l’opposition, la vraie société civile, les personnalités ressources) du Tchad de se mettre en ordre de bataille pour détecter et démanteler  le réseau des suceurs du sang tchadien. De même, le parti ALNAR exhorte les tchadiens d’unir leurs forces pour récupérer les sociétés d’Etat liquidées et  vendues à UN franc symbolique à des particuliers et d’autres biens immobiliers bradés à un vif prix.

Par ailleurs, le parti ALNAR s’interroge sur l’affaire de compagnie AIR INTER. Pourquoi les auteurs  et les complices arrêtés  ne sont pas  encore jugés. L’opinion tchadienne veut la vérité sur cette affaire.

Le parti ALNAR dénonce les mesures criminelles envisagées par le gouvernement du premier ministre ALBERT sur l’abattement de salaires des fonctionnaires.  Par cet acte le gouvernement tente de  franchir la  ligne rouge et annonce une déclaration de guerre aux travailleurs. Mieux est de récupérer les milliards de francs détournés et placés dans les paradis fiscaux pour renflouer la caisse de l’Etat, payer les salaires et faire démarrer l’économie du pays afin de créer d’emploi pour diminuer le chômage des jeunes.

Bon courage les tchadiens, vive le Tchad

Fait à N’Djamena le 04 janvier 2018

LE PRESIDENT NATIONAL DU PARTI

ACHEICK ABDALLAH MAHAMAT

754 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article