COMMUNIQUE DE PRESSE N°07/FONAC/2017:  Le 11 avril 2017, des dignitaires militaires du pouvoir illégal et illégitime du MPS, éléments de la garde prétorienne de Deby et agissant en complicité avec des hautes autorités de l’ Etat, ont froidement et sans état d’ âme abattu dix prisonniers et un agent de sécurité lors de leur transfèrement à la prison de Koro-Toro.

Ce massacre inqualifiable et cruel a été perpétré sur des prisonniers inoffensifs, sans défense par ce que menottés. Leurs bourreaux, lourdement armés et à bords de plusieurs véhicules appartenant à l’Etat, avaient intercepté leur convoi, non loin de la ville de Massaguet. Ils ont exécuté, à bout portant, des prisonniers triés sur le volet.

Ce énième crime démontre à suffisance qu’ il n’ y a plus d’ Etat au Tchad. L’ Etat est devenu une propriété privée d’ un groupe d’ individus qui a droit de vie et de mort sur les tchadiens. Aujourd’hui, les forces de défenses et de sécurité ont pour seule mission de servir ce groupe.

De tout ce qui précède, le Front de l’Opposition Nouvelle pour l’ Alternance et le Changement (FONAC) :

condamne avec la dernière énergie ce massacre ignoble, barbare et cruel perpétré sur des prisonniers inoffensifs et sans défense;

Exige l’ arrestation immédiate de tous les auteurs et commanditaires de ce crime odieux, minutieusement planifié;

Rend le gouvernement et son chef Idriss Déby Itno directement responsables d’avoir livré des prisonniers à des bourreaux pour exécution;

Présente ses condoléances les plus attristées à toute la nation tchadienne et particulièrement aux familles éplorées.

Fait à N’ Djamena, le 15 avril 2017

1117 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article