L’état d’urgence mis en place par le gouvernement d’Idriss Déby dans la région du Ouaddaï profite aux hommes en kaki qui exagèrent de manière disproportionnée envers la population locale. Il n’y a pas longtemps, plusieurs de nos confrères avaient attiré l’attention des gouvernants sur les dérapages des militaires et policiers qui arnaquent les civils et commerçants. Aucune voix n’est venue au secours de cette population qui subit injustement les arnaques des hommes en Kaki.

De sources bien renseignées, des policiers comme dans cette vidéo filmée en cachette, profitent de leurs rangs pour s’adonner aux raquettes sur les transporteurs des moto-taxis et les “Rakcha“ circulant en ville. Si plusieurs alertes n’ont pas suffi, de mettre les policiers ou les militaires au pas, plusieurs vidéos dont nous publions l’une d’entre elles, devrait ouvrir les yeux des autorités dans la région du Ouaddaï.

La population de cette région ne devrait pas subir le banditisme organisé de certains militaires qui ne pensent qu’à déposséder les commerçants ou la population de ses biens. Un homme en kaki est au service du peuple, il ne devient pas son bourreau.

 

Tchadanthropus-tribune

929 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article