Selon nos informations, Pahimi Kalzeubet, le désormais ex-ministre secrétaire général à la présidence est toujours présent dans les locaux des RG (renseignements généraux). Au-delà du facteur de sécurité physique pour laquelle les autorités ont peur de l’envoyé à la prison de Amsinéné, il y aurait d’autres raisons fondamentales.

Nos sources affirment qu’Idriss Déby en personne aurait insisté pour avoir sur son bureau toutes les preuves qui accusent son ex-collaborateur et bras droit.

Cette dernière hypothèse met en mal ceux qui ont voulu la chute de l’ex MSGP (ministre secrétaire général à la présidence). Surtout qu’on avance que plusieurs SGP ont chuté parce qu’Idriss Déby a été grugé… À suivre.

Tchadanthropus-tribune

2769 Vues

  • Le désormais ex MSGP à été employé plusieurs fois dans vos articles. Cependant, jusqu’à ce jour, il n’a pas été mis fin aux fonctions de Mr Kalzeubet Pahimi D. Il n y pas non plus un acte officiel signé par le PR qui abroge le décret de sa nomination. Pourqouoi utilisez vous le terme désormais ex MSGP.

    Commentaire par Abdelrahim AM le 5 décembre 2019 à 10 h 08 min
  • Monsieur ABDELRAHIM AM,

    Ne jouons pas sur les mots en l’état actuel des choses. Dans un Etat de droit, un si haut cadre, faisant l’objet d’une quelconque instruction, devra démissionner, s’il n’est pas démis de ses fonctions. Et dans tous les cas, il est actuellement absent de son poste, figé, inapte à prendre ses responsabilités, bref, dorénavant INUTILE! Arrêtez de nous retarder avec vos théories inutiles! Merci.

    Commentaire par Leroy le 7 décembre 2019 à 12 h 52 min