Dans une déclaration lue le 29 décembre 2023 à l’hôtel Persévérance de Chagoua, des jeunes originaires du département du Mont de Lam et d’autres régions de la province du Logone Oriental, qui ont regagné le Tchad après avoir rejoint la rébellion en Centrafrique à la suite des événements du 20 octobre dernier, expriment leur gratitude envers le président de transition. Ils estiment que le président s’est personnellement impliqué pour faciliter la signature d’un accord qui a permis leur retour au pays. Cet accord a été conclu entre le gouvernement tchadien et ces anciens rebelles lors de discussions à Douala, au Cameroun.

 

La déclaration rappelle que ces jeunes Tchadiens avaient quitté leurs familles pour rejoindre la rébellion « Force Révolutionnaire Dynamique du Sud » en République centrafricaine. Après quelques mois de formation, ils ont constaté que leurs leaders ne s’occupaient pas correctement d’eux, laissant les « Russes » prendre en charge leur formation et les besoins de leurs chefs d’unités. Face à ces pertes matérielles, financières et humaines sans réparation de la part de leurs leaders, ils ont décidé de rentrer et de faire la paix, acceptant la main tendue par le Président de transition. Ils exhortent maintenant le président à les aider à s’intégrer dans la vie active et refusent d’être manipulés par des politiciens opportunistes.

 

Takilal Ndolassem, conseiller national originaire du département de Mont de Lam, a joué un rôle d’intermédiaire dans cette résolution qui a permis le retour de ces jeunes au Tchad. Il a souligné qu’il avait été approché par ces jeunes lors de sa mission dans le cadre de la campagne référendaire au Cameroun, où ils lui ont exprimé leur désir de rentrer au Tchad pour contribuer à la paix. Selon lui, ils ont été autorisés à rentrer en toute sécurité grâce à leur demande, qui a été transmise au gouvernement. Il a également mis en garde contre toute tentative de manipulation de cette question par des individus affirmant que ces personnes rentrées seraient originaires du Cameroun plutôt que du Tchad.

Le Tchadanthropus-tribune avec Alwhida

821 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire