Le président tchadien, Idriss Déby, ne s’est pas acquitté de sa contribution annuelle de 400 millions F CFA (610 000 €) au G5 Sahel depuis 2016. Le Tchad, seul pays en défaut, est ainsi débiteur de l’alliance de près de 2,5 millions €. La contribution est pourtant obligatoire et finance le fonctionnement des institutions du G5 Sahel, tel son secrétariat permanent à Nouakchott.

Tchadanthropus-tribune

694 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article