Ce qui est possible pour ce clan autour d’Idriss Déby n’est pas possible pour les autres tchadiens. L’aéroport Hassan Djamous est officiellement fermé depuis ce mercredi 18 mars 2020 à midi, tout comme celui de Tunis qui est fermé depuis lundi minuit. Mais pour faire rentrer ceux que les N’Djamenois appellent le clan des saoudiens, le ministre des Affaires étrangères Mahamat Zène Chérif aurait envoyé une correspondance par voie diplomatique à son homologue tunisien pour autoriser le jet privé de RJM-Thierry d’effectué l’aller-retour N’Djamena-Tunis-N ’Djamena pour ramener le clan des saoudiens.

Quelle sera la situation d’un tchadien lambda s’il se trouvait coincé par ce temps de complication mondiale ?

Voilà une situation de deux poids, deux mesures, qui permet même de passer outre les décisions fermeture d’aéroport entre autres. Certains diront qu’il n’y a rien à dire, mais c’est l’ensemble des petites choses non dénoncées çà et là qui permettent à l’échelle de l’iniquité de grandir.

Tchadanthropus-tribune

197 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article