Appel à la retenue des parties en négociation.

Nous, activistes de la diaspora tchadienne de France, rentrés d’exil dans le cadre des préparatifs du dialogue politique national et de la réconciliation, sommes préoccupés par la tournure que prennent les négociations à Doha au Qatar entre les politico-militaires et la partie gouvernementale.
Il nous est permis de déplorer la montée en puissance des escalades verbales entre les représentants des groupes politico-militaires et le gouvernement Tchadien qui peine à obtenir un accord.

Nous rappelons toutes les parties en négociation à privilégier l’intérêt général et national au détriment des intérêts personnels.

Aussi, le Dialogue National Inclusif prévu le 10 mai n’aura pas son sens et perdra tout son caractère inclusif sans la participation de toutes les voix aussi bien de l’opposition non-armée, armée et les organisations de la société civile.

Par ailleurs, nous souhaiterons rappeler au gouvernement Tchadien que notre engagement dans le processus actuel et l’accompagnement de la transition reste conditionné par l’inclusivité de toutes les forces vives de la nation.

De même, nous appelons le Conseil Militaire de Transition (CMT) à la flexibilité, au consensus et à l’apaisement afin de convenir d’un commun accord sur la date de la tenue du dialogue que si et seulement si toutes les conditions sont réunies.

Fait à Ndjaména, le 20-04-2022

Communiqué de presse patriotes PDF

Makaila NGUEBLA
Abel IBANGOLO MAINA
Tahirou HISSEINE DAGGA
Mahamat SALEH DAOUD

754 Vues

Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire