(Agence Ecofin) – Déjà engagés dans des projets de renforcement de compétences des jeunes au Tchad, les Pays-Bas entendent soutenir plus de projets de formation des jeunes et des adultes. Les deux pays ont défini les axes de formation prioritaires.

Les Pays-Bas vont apporter leur expertise pour soutenir le secteur de la formation professionnelle et de l’entrepreneuriat au Tchad. Une rencontre s’est tenue à cet effet la semaine dernière, entre la ministre tchadienne de la Formation professionnelle et des Métiers, Isabelle Housna Kassiré et le chargé d’affaires du Royaume des Pays-Bas au Tchad, Mark Rutger Van der Loeff.

D’après le diplomate néerlandais, cette rencontre avait pour objectif de faire un état des lieux des besoins de formation dans le pays d’Afrique centrale afin de mieux orienter les projets de formations vers les domaines prioritaires. « Nous avons échangé sur les besoins de formation pour les jeunes et aussi pour les adultes les moins éduqués », a-t-il déclaré.

Il s’agit surtout d’aider le Tchad à proposer des formations en rapport avec les besoins du marché de l’emploi, afin de permettre de réduire le chômage et le sous-emploi.

Pour l’instant, des informations sur la nature de l’accompagnement des Pays-Bas n’ont pas encore été révélées. Cependant, le diplomate néerlandais a fait savoir que les activités initiées dans le cadre de cette coopération seront en droite ligne avec celles que son pays poursuit déjà au Tchad. Le Royaume forme déjà depuis 2019 en moyenne une centaine de jeunes tchadiens chaque année, et soutient des projets d’entrepreneurs notamment dans le domaine des énergies renouvelables et le changement climatique.

Vanessa Ngono Atangana

210 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article
Vous devez vous connectez pour pouvoir ajouter un commentaire