La nomination de Valérie Commelin au poste de directrice générale adjointe de la raffinerie de Djermaya, opérée par les chinois de CNPC, témoigne encore un peu plus de l’emprise des réseaux de l’épouse d’Idriss DébyHinda Acyl Ahmat. Valérie Commelin est en effet une parente de cette dernière. Elle avait atterri en 2013 au poste de cheffe du département trading de la Société des hydrocarbures du Tchad (SHT, AEI nº709). Ce portefeuille est particulièrement disputé, étant donné que c’est dans ce département que sont cédés les barils de brut de l’Etat tchadien aux traders étrangers, dont Glencore. Valérie Commelin a également eu à travailler au sein de l’ONG Grand cœur d’Hinda Acyl Ahmat. La nouvelle numéro deux de la raffinerie remplace à ce poste le fils du président, Seïd Idriss Déby, devenu mi-janvier le directeur général de la SHT (AEI nº832). Le président tchadien vient également de remplacer la directrice générale adjointe de la SHT, l’économiste Hanane Zezerti, par Ramatou Houtoin, également réputée proche de la première dame. Houtoin a autrefois été employée d’ExxonMobil au Tchad. La valse de postes liés au secteur des hydrocarbures au Tchad (à la présidence, à la SHT et au ministère) s’est largement accélérée ces deux dernières années avec le remplacement de technocrates par des personnalités proches du couple présidentiel.

Tchadanthropus-tribune avec la Lettre du Continent

916 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article