Après le départ de Boukar Michel (AEI n°832), le président Idriss Déby a choisi de miser sur son premier cercle pour reprendre le portefeuille du pétrole, en nommant le 21 janvier Aziza Mariam al-Bachir à ce poste. Proche de la dernière épouse du chef de l’Etat, Hinda Déby Itno, cette comptable de formation était depuis 2016, la directrice générale adjointe de la Société des hydrocarbures du Tchad, dirigée depuis quelques semaines par le fils du président, Seïd Idriss Déby (AEI n°832).

Mariam al-Bachir a été pendant quatre ans (2011-2015) la directrice financière du trader Glencore au Tchad, avec lequel N’Djamena entretient des relations complexes. En 2014, le gouvernement tchadien avait emprunté 1,45 milliard $ auprès du trader pour racheter les 25% de parts de la major américaine Chevron dans les gisements pétroliers de Doba (AEI n°725). La chute des cours la même année avait mis en péril le remboursement du prêt (AEI n°766). Après de longues négociations (AEI n°812), le gouvernement tchadien et Glencore avaient trouvé un accord grâce à l’entremise du premier actionnaire du trader, Qatar Investment Authority.

Tchadanthropus-tribune avec la lettre du Continent

1837 Vues

  • Elle n’a pas été Directrice Financière de Glencore au Tchad. Je connais tous les directeurs financiers de cette période

    Commentaire par Michel le 30 janvier 2019 à 17 h 09 min