Nommée ministre tchadienne du pétrole le 21 janvier, Aziza Mariam al-Bachir n’aura tenu qu’une petite semaine à ce poste malgré le soutien depuis plusieurs années de son amie, la première dame Hinda Déby Itno (AEI nº833). Le président Idriss Déby Itno l’a remplacé par le technocrate et secrétaire général adjoint du gouvernement, Mahamat Hamid Koua (il était à ce poste depuis trois mois). Ce dernier est un proche du frère du président, Daoussa Déby Itno, pour lequel il avait travaillé dans la Société nouvelle d’études et de réalisations. Il sera ainsi un farouche défenseur des intérêts du clan présidentiel. Koua fait depuis longtemps figure de couteau suisse du régime de Déby, pour lequel il a déjà accepté d’occuper de nombreuses fonctions telles que celle de ministre du commerce en 2018 ou encore de secrétaire général du ministère du plan.

Tchadanthropus-tribune avec la lettre du Continent

1318 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article