Le Parti pour les Libertés et le Développement (PLD) a accusé ce lundi le MPS d’avoir réussi à diviser les tchadiens en créant de nouvelles chefferies traditionnelles en violation des us et coutumes des communautés, notamment par la désignation des personnalités n’appartenant à aucune lignée de chefferie, selon un communiqué parvenu à Alwihda Info, signé du secrétaire à l’information, à la sensibilisation et à la mobilisation du parti, Satadjim Succès Noël.  Selon le PLD, la situation dans le Fitri et le Moyen Chari sont les preuves éclatantes de cette intrusion intempestive du pouvoir dans le domaine des chefferies traditionnelles. Celle-ci a déjà occasionné des pertes en vies humaines dans le Fitri, rappelle le parti politique. Le PLD condamne l’immixtion dangereuse et permanente du pouvoir MPS dans les affaires coutumières et traditionnelles des communautés tchadiennes. Il apporte son soutien à toutes les populations. 

Enfin, le PLD exhorte le chef de l’Etat à respecter la promesse faite aux représentants de la population du Moyen Chari, le 3 août 2018, d’annuler les décrets 425 et 426 de juin 2016, afin d’éviter une crise sociale sans précédent dans la région.

com PLD PDF

908 Vues

Il n'y a pas encore de commentaire pour cet article